Protéger la nature à la Base des Forces canadiennes Shilo

0
(Archives/45eNord.ca)
La ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan, et la ministre du Développement durable du Manitoba, Rochelle Squires, ont annoncé la désignation de la Base des Forces canadiennes Shilo comme une zone offrant d’importants avantages pour la conservation de la nature et de la biodiversité.

La nature représente une part importante de l’identité canadienne et nous devons tous faire plus pour protéger nos espaces naturels pour nos enfants et petits-enfants. C’est pourquoi le gouvernement du Canada s’est engagé à doubler la superficie de nature protégée sur les terres et dans les océans du Canada.

Ce sera la première fois qu’une base militaire canadienne sera reconnue officiellement comme une autre mesure efficace de conservation par zone, à l’appui des objectifs de conservation des terres du Canada. Le ministère de la Défense nationale et Environnement et Changement climatique Canada conjuguent leurs efforts pour cerner d’autres terres qui pourraient éventuellement être visées par des mesures de conservation et contribuer aux objectifs du Canada pour la protection de la nature.

Citations

« Le Canada travaille fort pour doubler la superficie protégée dans ses terres et océans. La désignation de la BFC Shilo nous aide à conserver une partie spéciale du Manitoba et contribue aux objectifs canadiens de protection de la nature. »

– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Le Manitoba admet l’importance que revêt la conservation des habitats naturels, et la reconnaissance de la Base des Forces canadiennes Shilo en tant qu’autre mesure efficace de conservation par zone est un pas important vers l’élargissement des zones de notre province où les habitats naturels sont reconnus et désignés spécialement. En collaborant avec le ministère de la Défense nationale, le Manitoba assure toujours un rôle de leader dans le cadre des initiatives de conservation des paysages. »

– Rochelle Squires, ministre du Développement durable du Manitoba

« En accord avec notre stratégie énergétique et environnementale de la Défense, nous nous efforçons de mettre en œuvre des opérations de la Défense encore plus durables. L’annonce d’aujourd’hui concernant la conservation de la biodiversité à la BFC Shilo est très importante, car elle démontre les efforts que déploient nos Forces armées canadiennes et le ministère de la Défense nationale en vue de bâtir un Canada plus écologique. »

– Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« Nous sommes très fiers de notre engagement de longue date envers des pratiques durables de gestion des terres et la préservation de la biodiversité à la BFC Shilo. Le fait que tout ce travail acharné soit récompensé dans le cadre de notre désignation en tant que mesure efficace de conservation par zone est très valorisant pour notre équipe. »

–Lieutenant-colonel Dave MacIntyre, commandant de la base, Base des Forces canadiennes Shil

Faits en bref
  • Le Canada reconnaît désormais d’autres mesures efficaces de conservation par zone qui contribuent de façon importante à la conservation de la biodiversité. La Convention sur la diversité biologique définit les autres mesures efficaces de conservation par zone comme suit : « zone géographique définie autre qu’une aire protégée, qui est régie et gérée de manière à obtenir des résultats positifs et durables à long terme pour la conservation in situ de la biodiversité, avec les services écosystémiques connexes ».
  • Les autres mesures efficaces de conservation par zone assurent la conservation de la diversité biologique, quel que soit l’objectif premier de la zone. Jusqu’à présent, les parcs et les aires protégées ont été les principaux outils de protection et de conservation de la diversité biologique. 
  • La principale différence entre une aire protégée et une autre mesure efficace de conservation par zone est l’objectif principal de l’aire. L’objectif principal des aires protégées devrait être la conservation. En revanche, une autre mesure efficace de conservation par zone produit souvent des résultats similaires en matière de conservation et de biodiversité, tout en atteignant d’autres objectifs principaux.
  • Le Canada protège actuellement 10,5 % de ses terres et de son eau douce.
  • La BFC Shilo est située dans l’écosystème de prairie mixte du centre-sud du Manitoba et abrite 17 espèces en péril et d’autres espèces sauvages.
  • Environ 20 000 hectares de la BFC Shilo sont des aires naturelles qui abritent diverses communautés végétales et fauniques tout en remplissant leur fonction militaire principale. En s’engageant à maintenir ces aires naturelles conformément aux critères établis, la BFC Shilo peut être inscrite dans la base de données fédérale sur les aires protégées et conservées à titre d’autre mesure efficace de conservation par zone.
  • En route vers l’objectif 1 du Canada stipule que « d’ici 2020, au moins 17 % des zones terrestres et d’eaux intérieures et 10 % des zones côtières et marines, sont conservées par l’entremise de réseaux d’aires protégées et d’autres mesures efficaces de conservation dans des superficies clairement définies ».

Les commentaires sont fermés.