Les dépenses militaires mondiales au plus haut depuis 1988

237
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Le groupe aéronaval du Ronald Reagan en formation avec des navires de la Force d’autodéfense maritime du Japon durant un exercice bilatéral. (Archives/MC3 Nathan Burke)
Le total des dépenses militaires mondiales a atteint 1 822 milliards $US en 2018, une augmentation de 2,6 % en termes réels par rapport à 2017, selon les nouveaux chiffres du Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI).

La dernière fois que ce niveau de dépenses militaires avait été atteint remonte il y a 30 ans, en 1988, à la toute fin de la guerre froide.

En 2018, les dépenses militaires mondiales représentent 2,1 % du produit intérieur brut (PIB) mondial, soit l’équivalent de 239 $ par personne.

Cette nouvelle augmentation est en grande partie due aux budgets militaire des États-Unis et de la Chine.

Chine et États-Unis en tête

Les États-Unis sont largement en tête dans le classement mondial avec 649 milliards $ (+ 4,6 %) de dépenses dans le domaine de la Défense. Avec la Chine, qui a consacré 250 milliards $ (+ 5%) en 2018 en Défense, les deux pays concentrent la moitié des dépenses militaires mondiales.

«L’augmentation des dépenses des États-Unis est imputable à la mise en œuvre dès 2017 de nouveaux programmes d’achat d’armement sous l’administration Trump», précise Aude Fleurant, directrice du programme Armes et Dépenses militaires du SIPRI (AMEX – SIPRI Arms and Military Expenditure programme).

Du côté de la Chine, «l’augmentation des dépenses militaires chinoises va de pair avec la croissance économique globale du pays», souligne le Dr Nan Tian, chercheur au programme AMEX du SIPRI.

L’Asie toujours en croissance

Les tensions grandissantes en Asie continuent de faire croître les dépenses militaires année après année.

En 2018, l’Inde a augmenté ses dépenses militaires de 3,1 % pour atteindre 66,5 milliards de dollars, tandis que son voisin pakistanais a augmenté ses dépenses de 11 % (le même niveau de croissance qu’en 2017) pour atteindre 11,4 milliards de dollars.

Les dépenses militaires de la Corée du Sud se sont élevées à 43,1 milliards de dollars en 2018, soit une augmentation de 5,1 % par rapport à 2017, la plus forte augmentation annuelle depuis 2005.

L’Europe voit ses dépenses militaires augmenter aussi, mais est surtout le fait des pays proche géographiquement du gênant voisin russe, et ce, même si avec 61,4 milliards de dollars, les dépenses militaires russes ont diminué de 3,5 % par rapport à 2017.

Les dépenses de la Pologne ont augmenté de 8,9 % en 2018, s’élevant à 11,6 milliards de dollars ; tandis que les dépenses de l’Ukraine ont augmenté de 21 % à 4,8 milliards de dollars. Les dépenses de la Bulgarie, de la Lettonie, de la Lituanie et de la Roumanie ont également augmenté (passant de 18 % à 24%) en 2018.

Et au Canada

Pour la deuxième année consécutive, et depuis que le pays a adopté la nouvelle politique de défense Protection, Sécurité, Engagement, le Canada se classe dans le Top 15 mondial en restant bien ancré à la quatorzième place, avec 21,6 milliards de dollars (28 milliards $ CAD) de dépenses militaires, comparativement à 21,4 milliards (27,7 milliards) en 2017.

TOP 15 MONDIAL

  1. États-Unis (649 M$)
  2. Chine (250 M$)
  3. Arabie Saoudite (67,6 M$)
  4. Inde (66,5 M$)
  5. France (63,8 M$)
  6. Russie (61,4 M$)
  7. Royaume-Uni (50 M$)
  8. Allemagne (49,5 M$)
  9. Japon (46,6 M$)
  10. Corée du Sud (43,1 M$)
  11. Italie (27,8 M$)
  12. Brésil (27,8 M$)
  13. Australie (26,7 M$)
  14. Canada (21,6 M$)
  15. Turquie (19 M$)