Inondations: les Forces armées canadiennes déploient plusieurs centaines de militaires (PHOTOS/VIDÉO)

0

La brigadier-général Jennie Carignan, commandante de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées Est, accompagnée de la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, a annoncé le déploiement de 200 militaires dès ce soir, pour faire face aux inondations.

Demain, dimanche, midi, ils seront 600 sur le terrain, a précisé la brigadier-général, lors d’un point de presse tenu à la garnison Longue-Pointe à Montréal.

Durant ce point de presse, avec les véhicules blindés qui seront déployés en arrière-plan, la ministre Guilbault a tenu a souligné la rapidité d’action des Forces armées canadiennes, alors qu’elle a fait la demande d’aide du provincial au fédéral, hier en avant-midi.

Un peu plus tôt aujourd’hui, cinq équipes de reconnaissance avaient été envoyées pour faire l’inventaire de tous les besoins.

La ministre a précisé que les troupes seront surtout nécessaires dans des zones identifiées comme prioritaires, à St-André-Avellin et Pontiac, ainsi qu’à Bécancour, Trois-Rivières, Louisville, Maskinongé, Yamachiche et Laval.

Leur tâches principales seront la distribution et l’installation de sacs de sable, l’érection de digues et la protection de bâtiments.

Le major Alexandre Bolduc-Leblanc, commandant-adjoint de l’Unité d’intervention immédiate. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Lors d’une interview avec 45eNord.ca peu avant de partir pour son futur théâtre d’opérations durant l’Opération LENTUS 19-02, le major Alexandre Bolduc-Leblanc, commandant adjoint de l’unité d’intervention immédiate, a indiqué que 100% de son personnel avait répondu présent et s’est présenté ce matin.

«On s’attend à de longues journées de travail ! Je leur ai dit ‘Attendez-vous à beaucoup’, mais on est prêts ! Quinze, seize heures de travail par jour, deux semaines, trois semaines, un mois… on est là, ça nous fait plaisir d’aider».

C’était extrêmement important pour nous de mettre toutes les ressources et le personnel pour aller soutenir les gens touchés. Mais c’est aussi une grande fierté de servir notre population à la maison.

Brigadier-général Jennie Carignan, commandante de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées Est

La brigadier-général a précisé que la première vague, appelée avant-garde de l’Unité d’intervention immédiate se fera entre Gatineau et Trois-Rivières. Demain, les 600 membres des Forces armées canadiennes seront déployées entre Trois-Rivières, Laval et Gatineau.

Elle n’écarte cependant pas la possibilité de plus de militaires déployés sur le terrain, alors que la situation continue d’évoluer d’heure en heure.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.