Les Forces armées canadiennes cèdent le commandement de la CTF 150 à la marine pakistanaise.

167
Temps de lecture estimé : 4 minutes
Le Commodore Darren Garnier de la Marine royale canadienne a cédé le 12 avril 2019 le commandement au Commodore Alveer Ahmed Noor de la Marine pakistanaise, lors de la cérémonie présidée par le commandement par le vice-amiral américain James J. Malloy, commandant du Commandement central des forces navales américaines, de la cinquième flotte et des forces maritimes combinées. (COIF)
Aujourd’hui, les Forces armées canadiennes ont cédé le commandement de la Force opérationnelle multinationale 150 (la CTF 150) à la marine pakistanaise lors d’une cérémonie au quartier général du US NAVCENT au Bahreïn.

Le commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada, le lieutenant-général Mike Rouleau, le commandant des forces navales royales du Bahreïn, les représentants de l’ambassadeur du Pakistan au Bahreïn et du Canada au Koweït ainsi que d’autres officiers supérieurs de marines étrangères ont également assisté à la cérémonie.

De novembre 2018 à avril 2019, la Force opérationnelle multinationale était sous la direction du Canada.

De 2014 à 2019, les FAC ont dirigé la CTF-150 à trois reprises et fourni des officiers supérieurs à l’équipe de commandement deux fois. 

La Force opérationnelle multinationale 150 (la CTF 150) est l’une des trois forces opérationnelles opérant dans le cadre des forces maritimes combinées (CMF), une coalition navale de 33 pays qui assure la sécurité et la stabilité des  eaux du Moyen‑Orient et de l’Afrique de l’Est.

Le Commodore Darren Garnier de la Marine royale canadienne en a cédé le commandement au Commodore Alveer Ahmed Noor de la Marine pakistanaise, lors de la cérémonie présidée par le commandement par le vice-amiral américain James J. Malloy, commandant du Commandement central des forces navales américaines, de la cinquième flotte et des forces maritimes combinées.


«J’éprouve aujourd’hui des sentiments doux et amers qui font partie de la vie dans la marine. ( …) Je suis ravi de revoir ma famille, mais aussi désolé de dire au revoir à beaucoup de gens incroyables que j’ai rencontrés à Bahreïn.», a déclaré le commandant sortant, le commodore Garnier.

Lors de la cérémonie de passation de commandement, le commandant entrant, le commodore Alveer Ahmed Noor, a félicité la Marine royale canadienne pour les efforts consacrés à atteindre les objectifs fixés pendant son mandat et a réaffirmé sa détermination à poursuivre son excellent travail dans le même esprit.

Le commandant entrant a également assuré que son équipe était parfaitement préparée pour assumer cette prestigieuse «responsabilité prestigieuse» qu’est le commandement de la Force opérationnelle multinationale 150.

La marine pakistanaise a commandé jusqu’à maintenant la CTF-150 à 10 reprises.

Il a également souligné que les relations entre la marine pakistanaise et la marine de la coalition internationale étaient éprouvées et continuellement renforcées en raison des engagements communs en faveur de la sécurité maritime collaborative dans la région dans le cadre de cette mission dont le but est de promouvoir la sécurité maritime en luttant contre les actes terroristes et les activités illégales connexes perpétrés par les réseaux terroristes.

Quant au Canada, c’est avec panache et un coup d’éclat (encore un autre) qui’il cède aujourd’hui le commandement de la Force opérationnelle multinationale 150 alors qu’il y a quelques jours, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Regina a saisi 2 569 kilogrammes de haschisch pendant son déploiement dans l’océan Indien .

«Si la CTF 150 n’était pas intervenue, le haschisch aurait été vendu à l’échelle locale ou dans d’autres marchés, et les profits auraient aidé des réseaux criminels organisés et des organisations terroristes.» , avait alors déclaré le commodore Garnier.

«Je tiens à féliciter le commodore Darren Garnier et toute l’équipe de l’Op ARTEMIS pour leur travail acharné et leur dévouement envers la CTF 150 au fil des quatre dernier mois. Sous la direction du Canada, ces professionnels extraordinaires, avec nos partenaires internationaux, ont travaillé avec diligence pour atteindre les objectifs opérationnels de la CTF 150. La population canadienne peut être fière du professionnalisme et du leadership continus des FAC dans la lutte contre le terrorisme et dans l’assurance de la sécurité des voies d’eau et des océans internationaux.», a pour sa part déclaré aujourd’hui le lieutenant-général Mike Rouleau, commandant, Commandement des opérations interarmées du Canada,

La contribution canadienne à la CTF-150

En tout, près de 300 membres des Forces armées canadiennes participent à l’opération ARTEMIS , la contribution canadienne à la Force multinationale.

  • Environ 250 membres de la Marine et de l’Aviation sont affectés à bord du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Regina et de l’aéronef CP-140 Aurora. Cela comprend les membres de l’Aviation qui travaillent avec l’hélicoptère CH-148 Cyclone à bord du NCSM Regina.

Et c’est unité de ravitaillement maritime (URM) Astérix qui soutient le NCSM Regina pendant le déploiement. Son équipage est composé de civils.


Le NCSM REGINA pose avec les plus de 2000 kilogrammes de narcotiques saisis durant l’Opération ARTEMIS, le 7 avril 2019. (Caporal Stuart Evans/services d’imagerie de Borden)

Le NCSM Regina, son hélicoptère CH-148 Cyclone embarqué, un aéronef CP-140 Aurora et l’URM Astérix travaillent avec d’autres navires de la coalition pour patrouiller les eaux du golfe Persique et au large de la côte Est de l’Afrique. L’aéronef CP-140 Aurora effectue de la surveillance maritime.

Les équipages maritimes travaillent avec nos partenaires internationaux sous la Force opérationnelle multinationale 150 (CTF 15) pour patrouiller la région de la mer d’Oman, perturber le trafic de drogues illicites et assurer la sécurité en mer.