Mike Pompeo envisage des négociations «mouvementées» avec la Corée du Nord

0
Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo le 1er février 2019 à Washington. (AFP)
Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a prévenu mercredi s’attendre à des discussions « mouvementées » avec Pyongyang, même s’il espère toujours parvenir à un accord sur la dénucléarisation de la Corée du Nord.

La deuxième rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un en févier à Hanoï s’était soldée par un échec, le leader nord-coréen réclamant une levée des sanctions trop importante aux yeux du président américain en échange d’un début de dénucléarisation jugé trop timide.  

Pyongyang avait, par la suite, critiqué la ligne dure tenue par Mike Pompeo et demandé qu’il ne participe plus aux futures négociations.  

Le secrétaire d’État a indiqué, dans une interview accordée à la chaîne CBS mercredi, que le sommet au Vietnam entre les deux dirigeants avait été plus « nuancé » que ce qui avait été rapporté et s’est montré prudent sur la suite du dialogue.  

« Ca va être mouvementé. Ca va être difficile. J’espère que nous aurons plusieurs autres opportunités d’avoir de sérieuses conversations sur la façon dont nous faisons avancer ce processus », a estimé M. Pompeo.      

Le secrétaire d’État, qui s’est rendu à quatre reprises dans la capitale nord-coréenne, avait assuré la semaine dernière qu’il était « toujours chargé de l’équipe » des négociations, malgré la demande de mise à l’écart par Pyongyang.

Mike Pompeo s’est dit persuadé que Kim Jong-un soit prêt à prendre des mesures en vue de l’abandon de ses armes nucléaires, en échange d’une moindre isolation.  

« Seul le temps le confirmera mais j’en ai vu assez pour croire qu’il y a une vraie opportunité de changer fondamentalement le paradigme stratégique de la péninsule », a poursuivi M. Pompeo.  

Ses remarques coïncident avec l’arrivée de l’homme fort de Pyongyang en Russie pour sa première rencontre avec Vladimir Poutine.

Les commentaires sont fermés.