NCSM Regina 2 – Contrebandiers 0

Le NCSM Regina et son équipage avec la saisie de haschich, le 15 avril 2019. (FAC)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le NCSM Regina et son équipage avec la saisie de haschich, le 15 avril 2019. (FAC)

Le NCSM Regina continue de perturber le financement du terrorisme avec sa deuxième saisie illicite de stupéfiants dans l’océan Indien au cours de l’opération ARTEMIS! Le navire a saisi et détruit plus de 3 000 kg de haschisch.

Lundi 15 avril, le NCSM Regina a aperçu un navire de pêche suspect, d’un type appelé «boutre», au large des côtes d’Oman, dans une zone connue sous le nom de « autoroute du hasch ». Le navire a déployé son équipe du Groupe des opérations tactiques maritimes, qui a trouvé 150 sacs de haschisch. Les stupéfiants ont été transportés à bord du NCSM Regina et détruits.

L’équipe du Groupe des opérations tactiques maritimes, qui a trouvé 150 sacs de haschisch. (FAC)

Si le Regina n’était pas intervenu, le haschisch aurait été vendu à l’échelle locale ou dans d’autres marchés et les profits auraient aidé des réseaux criminels organisés et des organisations terroristes, déstabilisant davantage les pays de la région.

C’est la deuxième saisie de stupéfiants par l’équipage de la frégate canadienne en à peine dix jours !

Le 6 avril, le Regina avait déjà intercepté 2 569 kilogrammes de haschich dans 119 sacs !

Le NCSM Regina est déployé dans l’océan Indien dans le cadre de l’opération ARTEMIS, la contribution courante des Forces armées canadiennes aux opérations de lutte contre le terrorisme et de sécurité maritime dans les eaux du Moyen-Orient et de l’Afrique de l’Est.

Le navire de guerre opère dans la région dans le cadre de la Force opérationnelle multinationale 150 (CTF 150), dirigée actuellement par le Pakistan.