Op ARTEMIS: le Canada accroît sa contribution à la force opérationnelle navale de lutte contre le terrorisme

L'Astérix lors de son voyage inaugural de Québec à Halifax le 25 décembre 2017. (Archives/Groupe CNW/Chantier Davie Canada Inc.)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
L’Astérix lors de son voyage inaugural de Québec à Halifax le 25 décembre 2017. (Archives/Groupe CNW/Chantier Davie Canada Inc.)
Le Canada a considérablement accru sa contribution à l’opération ARTEMIS, qui traduit le soutien continu des Forces armées canadiennes (FAC) à la lutte contre le terrorisme et aux opérations de sécurité maritime dans les eaux du Moyen-Orient et de l’Afrique de l’Est.

Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Regina, l’unité de ravitaillement naval (URN) Asterixet un avion CP‑140 Aurora ont intégré la Force opérationnelle multinationale 150 (CTF 150) dirigée par le Canada. La CTF 150 est une force opérationnelle relevant des Forces maritimes multinationales, une coalition navale de 33 pays qui favorise la sécurité et la stabilité dans les eaux internationales de la région du Moyen‑Orient.

Le NCSM Regina, son hélicoptère CH‑148 Cyclone embarqué et l’URN Asterix travailleront de concert avec plusieurs autres navires de la coalition pour patrouiller dans les eaux du golfe Persique et de la côte est de l’Afrique, tandis que le CP‑140 Aurora assurera la surveillance maritime. Tous ces efforts appuient le mandat de la CTF 150, qui consiste à assurer la sécurité maritime et la libre circulation des marchandises faisant l’objet d’un commerce extérieur dans certaines des voies navigables les plus achalandées et les plus difficiles du monde.

Citations

« La présence des Forces armées canadiennes au Moyen-Orient aide à établir les conditions nécessaires au succès à long terme de nos partenaires régionaux, en renforçant l’efficacité de ces derniers au moment où ils planifient et exécutent leurs opérations. Les Canadiennes et les Canadiens peuvent être fiers du leadership dont font preuve nos femmes et nos hommes en uniforme pour lutter contre le terrorisme et assurer la sécurité des eaux et des voies navigables internationales. »

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« La sécurité maritime est un domaine d’intérêt commun à tous les pays du monde, et le Canada a la responsabilité de protéger la haute mer pour ses citoyens et ses alliés. Les FAC protègent les eaux canadiennes et internationales, en veillant à ce que le commerce mondial légitime dont dépendent le Canada et les autres pays pour leurs économies respectives puisse se dérouler à l’abri du terrorisme et des activités illégales. »

Contre-amiral Craig Baines, commandant des Forces maritimes de l’Atlantique et commandant de la Force opérationnelle interarmées (Atlantique)

« La Force opérationnelle multinationale 150, composée de Canadiens et d’Australiens, se réjouit de l’arrivée du NCSM Regina, de l’URN Asterix et des ressources de l’Aviation royale canadienne dans sa zone d’opération. L’équipe est prête à promouvoir la stabilité dans la région en dissuadant et en empêchant les terroristes d’utiliser la haute mer pour des activités illégales qui financent le terrorisme. »

Commodore Darren Garnier, commandant de la CTF 150

Faits en bref

  • Le NCSM Regina et l’URN Asterix se sont joints à l’opération ARTEMIS après avoir participé pendant un mois et demi à l’opération PROJECTION, dans le cadre du déploiement de la Marine royale canadienne dans la région de l’Asie-Pacifique. Lorsque leur contribution à l’opération ARTEMIS sera terminée, les navires seront réaffectés à l’opération PROJECTION pour s’y consacrer jusqu’à l’été 2019.
  • Avec l’ajout des navires et du CP‑140 Aurora, l’opération ARTEMIS est maintenant la troisième opération en importance des FAC, après l’opération IMPACT (soutien du Canada à la mission multinationale en Irak) et l’opération REASSURANCE (soutien du Canada à l’OTAN en Europe centrale et orientale). L’opération ARTEMIS accroît considérablement la présence des FAC dans la région du Moyen‑Orient et de l’Afrique de l’Est.
  • La force opérationnelle dirigée par le Canada (CTF 150) est appuyée par du personnel de la Marine royale australienne. Le caractère multinational de cette équipe témoigne de la relation étroite entre le Canada et l’Australie, ainsi que de leurs valeurs et de leurs intérêts communs.
  • La CTF 150 est l’une des trois forces opérationnelles navales exploitées par les Forces maritimes multinationales :
  • La CTF 150, responsable de la sécurité maritime et de la lutte contre le terrorisme;
  • La CTF 151, responsable de la lutte contre la piraterie;
  • La CTF 152, responsable de la sécurité et de la coopération dans le golfe Persique.
  • Dans le cadre d’opérations de sécurité maritime, d’engagements régionaux et d’activités de renforcement des capacités, la CTF 150 s’emploie à dissuader et à empêcher les organisations terroristes d’utiliser la haute mer pour la contrebande d’armes, de marchandises illicites et de stupéfiants, tout en assurant le passage sûr des navires marchands dans certaines des voies de circulation les plus fréquentées du monde.