Ultime hommage pour un homme de cœur, vétéran de la police militaire

Vétérans présents lors de l'hommage à Gino Roussel.
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Vétérans présents lors de l’hommage à Gino Roussel.
De nombreux vétérans de partout au pays étaient présents samedi 25 mai à la résidence de l’adjudant retraité Gino Roussel, située à Baisley Lodges, afin de lui rendre un dernier hommage et ainsi concrétiser sa dernière volonté, de rassembler pour une dernière fois, des vétérans de partout, le jour de son anniversaire.

Gino s’est en effet éteint paisiblement le 24 mai 2019, à l’Hôpital régional d’Edmundston.

Vétéran des Forces armées canadiennes comptant plus de 20 ans de service, l’Adj (R) Roussel a servi s en Ex-Yougoslavie, Allemagne, Algérie, Chypre ainsi que quelques autres missions classifiées a travers le pays et le monde.

Retraité depuis 1995 et atteint du syndrome de stress post-traumatique, combattant lui-même ses propres démons, cet homme de cœur des plus rassembleur, a malgré tout consacré la majorité de sa retraite à s’occuper de ses chiens de traîneaux et surtout de venir en aide a de nombreux vétérans comme lui se trouvant dans des situations précaires, au Nouveau-Brunswick et de partout au pays, s’assurant que ceux-ci puissent facilement s’en sortir et mieux fonctionner dans la vie, leurs offrant conseils et réconfort et allant, lorsque nécessaire, jusqu’à ouvrir grandes les portes de son établissement de Baisley Lodge pour héberger ceux dans le besoins.

L’Adj (R) Roussel, est allé jusqu’à ériger sur sa propriété de Baisley Lodges, un monument commémoratif (CIMENT HILL) afin que jamais ne soit oublié les sacrifices ultimes des 158 militaires canadiens qui ont donné leurs vies lors du conflit en Afghanistan.

De par sa création – considéré comme un lieu de villégiature et de commémoration au sein de la communauté des vétérans -, ce monument et Baisley Lodge sont devenus des plus populaires donnant ainsi naissance à des rassemblements ou visites annuelles de centaines de vétérans de partout à travers le pays où tous peuvent sortir de leurs isolement en se retrouvant à un moment de leur vie où ils en éprouvent le plus grand besoin, dans un milieu agréable plein de partage, amitié et confrérie.

La détermination et le dévouement de l’Adj (R) Roussel a veillé au bien être des vétérans en leurs apportant de l’aide et soutiens nécessaire depuis 24 années, a été sans aucun doute des plus exemplaires et a fait de Gino Roussel un modèle à citer en exemple, non seulement auprès de la communauté des vétérans mais également au sein de sa région et de la population canadienne.

Il est important de souligner lors de ce rassemblement, la présence de M. Campagnat, représentant de l’équipe du député fédéral de sa circonscription M. René Arseneault (au nom du Ministre Lawrence MacAulay) afin de décerner à la conjointe du vétéran Gino Roussel la Mention élogieuse du ministre des Anciens Combattants laquelle devait être remise à M. Roussel le jour même de cette rencontre. Cette distinction est remise à une personne ayant servi la communauté de vétérans de façon exceptionnelle et/ou à des personnes qui constituent des modèles pour leurs camarades vétérans.

Passionné des chiens de traîneaux, l’Adj (R) Roussel, avait dernièrement terminé d’écrire son livre SPIRIT DOGS dans lequel il raconte divers expérience avec ses chiens et le bien être que cela pouvait lui apporter afin de combattre le PTSD.