Attention randonneurs: exercice de reconnaissance du 1er Bataillon du R22eR dans La Jacques-Cartier et Charlevoix

Temps de lecture estimé : < 1 minute
Les randonneurs du parc de la forêt ancienne du mont Wright pourraient remarquer la présence d’environ 25 militaires à l’entraînement aujourd’hui vendredi 7 juin, ainsi que mardi prochain 11 juin, et ceux du parc national des Grands-Jardins pourraient eux aussi croiser ces mêmes soldats du 12 au 14 juin 2019, nous informe le service des Affaires publiques du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada.

Les membres du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment, profiteront alors du couvert boisé et des nombreuses dénivellations des lieux pour pratiquer des notions de reconnaissance militaire, indique le 5 GBMC.

Sur place, les soldats de l’infanterie réaliseront leurs activités de manière furtive à pied de jour comme de soir. Ils grimperont ainsi les parois escarpées jusqu’au sommet de différents massifs montagneux pour y établir un poste d’observation. Ils reviendront passer la nuit chez eux durant la première portion de leur entraînement et bivouaqueront au camping Le Genévrier lors de la seconde portion.

Durant l’ensemble de leurs déplacements, les fantassins porteront leur uniforme camouflage vert et leur arme de service. Ni munitions ni pièces pyrotechniques ne seront employées et aucun véhicule militaire ne sera utilisé dans le cadre de cet entraînement, précise le communiqué du 5e Groupe-brigade mécanisé.

Le peloton de reconnaissance d’un bataillon d’infanterie a pour rôle de recueillir en temps opportun pour le commandant de l’information exacte et détaillée sur l’adversaire et sur l’environnement opérationnel, dans le but d’informer les forces de manœuvres et de leur assurer un appui très rapproché, souligne-ton.