Les commissionnaires de Kingston en grève

865
Piquet de grève des commissionnaires, lors d'une précédente grève. (AFPC)
Temps de lecture estimé : 1 minute

Près de 75 commissionnaires sont en grève à compter de ce lundi 24 juin à la Base des Forces canadiennes (BFC) Kingston et au Collège militaire royal du Canada.

L’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) indique sur son site internet que les employés du Corps des commissionnaires de la région de Kingston veulent obtenir cinq jours de congés de maladie payés, une allocation de 100$ pour l’uniforme et les chaussures et une augmentation salariale «équitable qui reflète la valeur du travail» accompli.

Or, malgré plusieurs mois de négociations, y compris avec l’aide d’un conciliateur, celles-ci sont au point mort et aucune nouvelle discussion n’est prévue pour le moment.

Certains des points, comme les jours de congés de maladie payés, sont un combat mené par l’AFPC depuis bien des années ! En 2011, les commissionnaires les réclamaient déjà !

Dans un communiqué, l’AFPC rappelle que le Corps des commissionnaires a été créé pour redonner de la dignité et offrir une nouvelle chance de vie normale pour des vétérans après leur vie au sein des Forces armées canadiennes. Toutefois, celles et ceux qui travaillent en tant que commissionnaires gagnent à peine plus que le revenu minimum, sans jour de congés de maladie payés.

En interview à Global News, le colonel Kirk Gallinger, commandant de la BFC Kingston, dit ne pas être inquiet en ce qui concerne la sécurité de la base, alors que les commissionnaires seront en grève. Selon lui, des mesures appropriées seront prises pour remplir le vide laissé par les commissionnaires qui participeront aux piquets de grève.