Déclaration commune à l’occasion de la Journée de la Force aérienne sur la colline du Parlement

243
Défilé aérien de l'Aviation royale canadienne au dessus du Parlement. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Aujourd’hui, Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale, et Lawrence MacAulay, ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, ont fait la déclaration suivante :

« Aujourd’hui, nous célébrons la 13e édition annuelle de la Journée de la Force aérienne sur la colline du Parlement pour rendre hommage aux aviateurs courageux et dévoués de l’Aviation royale canadienne (ARC) qui travaillent inlassablement pour protéger le Canada et ses citoyens.

« L’ARC collabore étroitement avec la Marine royale canadienne et l’Armée canadienne dans le cadre d’opérations partout au Canada, en Amérique du Nord, et dans le monde entier. Tous les jours, elle participe à des missions de recherche et de sauvetage, effectue des patrouilles aériennes, apporte de l’aide aux victimes de catastrophes naturelles ou prête main­-forte lors d’opérations de maintien de l’ordre. En tout temps, l’ARC est prête à intervenir en cas de crise où que ce soit au pays.

« Les Forces armées canadiennes travaillent aux côtés des États­-Unis dans le cadre du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) en participant à des missions d’alerte aérospatiale, de contrôle aérospatial et d’alerte maritime en Amérique du Nord. Par conséquent, les aviateurs de l’ARC doivent être prêts à intervenir en tout temps et on doit veiller constamment au fonctionnement de la composante canadienne du Système d’alerte du Nord, une chaîne de stations radars située le long de la frontière septentrionale de l’Amérique du Nord.

« L’ARC joue aussi un rôle crucial dans toutes les opérations de déploiement que mène le Canada. Ses capacités aériennes servent à soutenir les missions effectuées dans le cadre du NORAD et de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), mais aussi en compagnie des partenaires de la coalition. Une partie du soutien international que le Canada apporte se fait dans le cadre des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et de l’apport d’aide humanitaire et de secours aux sinistrés, ce qui comprend la livraison de fournitures médicales, de nourriture et d’équipement, ainsi que le transport d’équipes d’intervention en cas de catastrophe.

« Cette semaine, nous soulignons aussi le 75e anniversaire du jour J, le débarquement en Normandie. Cette opération interalliée accomplie le 6 juin 1944 a constitué le tournant de la Seconde Guerre mondiale. Près de 1 000 avions canadiens étaient dans les airs le jour J, ce qui a impliqué le travail de 54 000 militaires de l’ARC faisant partie de 39 escadrons. Nous sommes reconnaissants à tous les aviateurs qui ont marqué l’histoire à cette époque au nom de l’ARC.

« Aujourd’hui, nous nous rappelons les sacrifices et le dévouement de tous les aviateurs de l’ARC, quel que soit leur groupe professionnel, qu’il s’agisse de contrôleurs aériens, de techniciens ou de pilotes. Nous leur rendons hommage et leur témoignons notre profonde reconnaissance pour leur service exemplaire au Canada et aux Canadiens. »