Temps de lecture estimé : < 1 minute

Les forces spéciales canadiennes recevront trois avions de surveillance King Air 350ER (portée étendue) de Beechcraft qui seront utilisés à des fins de renseignement, de surveillance et de reconnaissance.

Dans un courriel envoyé à 45eNord.ca, le ministère de la Défense nationale indique que le 26 avril 2019, «un accord a été conclu avec le gouvernement des États-Unis pour l’acquisition de l’avion prêt à la mission et des systèmes de mission associés».

Les États-Unis avaient annoncé en octobre 2018 mettre en vente ces trois appareils pour le Canada.

Le gouvernement fédéral met également en place un processus concurrentiel pour la maintenance de l’aéronef et des systèmes associés pendant une période potentielle de 20 ans. Une demande de propositions est prévue pour cet été.

Une séance d’information pour l’industrie concernant le programme de soutien en service a eu lieu le 4 juin 2018 à Gatineau (Québec), durant laquelle ont été organisées une séance plénière et des rencontres individuelles avec les fournisseurs intéressés.

Le 30 octobre 2018, les fournisseurs intéressés ont assisté à une rencontre plénière pour obtenir une mise à jour du Canada et ont visité la base à Trenton.

La valeur du projet est estimée à 247 millions de dollars canadiens. Ce financement comprend l’acquisition de l’avion et de l’équipement de mission principal par l’intermédiaire du programme américain Foreign Military Sales et une partie initiale du soutien en service associé de l’appareil.

Des membres de l’Aviation royale canadienne piloteront l’appareil, mais ce seront des membres du Commandement des forces d’opérations spéciales du Canada qui opéreront les différents équipements spécialisés à bord, comme les ordinateurs cryptographiques.

La livraison des avions au Canada devrait commencer au printemps 2022 et ils seront stationnés à la base des Forces canadiennes de Trenton (Ontario).