G20: Trump fait l’éloge de l’Arabie saoudite

927
Donald Trump et le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane( Brendan Smialowski/AFP)
Temps de lecture estimé : 1 minute

Le président américain Donald Trump a loué samedi le «travail extraordinaire» du prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane, ignorant les questions répétées sur l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

«Vous avez fait un travail spectaculaire», a lancé M. Trump en s’adressant à son «ami» MBS lors d’une rencontre en marge du sommet du G20 à Osaka.

Le locataire de la Maison-Blanche a insisté sur les changements en cours en Arabie saoudite, «particulièrement ce que vous avez fait pour les femmes», a-t-il ajouté en se tournant vers le prince héritier.

Interrogé à plusieurs reprises pour savoir s’il entendait évoquer l’assassinat de Jamal Khashoggi, il a ignoré les questions.

Le 2 octobre 2018, Jamal Khashoggi, qui collaborait notamment avec le Washington Post et résidait aux États-Unis, a été tué et démembré dans le consulat de son pays à Istanbul par un commando d’agents saoudiens venus depuis Riyad.

Le Sénat américain, pourtant contrôlé par le camp républicain du président, a unanimement adopté une résolution attribuant la responsabilité de l’assassinat à Mohammed ben Salmane.

Mais l’administration Trump affirme ne pas disposer de preuve irréfutable de l’implication directe du jeune et puissant dirigeant saoudien, bien que les sénateurs, après avoir été informés à huis clos à l’automne des conclusions de la CIA, aient assuré avoir été confortés dans leur mise en cause de celui que l’on surnomme «MBS».

Dans un compte-rendu de la rencontre diffusé peu après, la Maison-Blanche a assuré que les deux hommes avaient abordé «le rôle crucial de l’Arabie saoudite pour la stabilité du Moyen-Orient», «l’accroissement des échanges commerciaux entre les deux pays», mais aussi «l’importance des questions liées aux droits de l’homme».