Iran: Washington déploie des avions furtifs F-22 au Qatar

1133
Les F-22 Raptors de l'armée de l'air américaine arrivent à la base aérienne Al Udeid, au Qatar, le 27 juin 2019. Ces appareils sont déployés pour la première fois au Qatar afin de défendre les forces et les intérêts américains dans la zone de responsabilité du commandement central des États-Unis. (Photo de l’armée de l’air américaine par le Sgt Tech Nichelle Anderson)
Temps de lecture estimé : 1 minute

Les Etats-Unis ont déployé pour la première fois des avions furtifs F-22 au Qatar, a annoncé vendredi le Pentagone, augmentant ainsi encore un peu plus la présence militaire américaine dans le Golfe, en pleine tension avec l’Iran.

Les F-22 Raptor ont été déployés « pour défendre les forces et intérêts américains », a annoncé le commandement général des forces américaines dans un communiqué, qui ne précisait pas le nombre d’appareils envoyé.

Une photo communiquée également par le Pentagone montrait cinq F-22 volant au-dessus de la base américaine d’Al Oudeid au Qatar.

Téhéran et Washington sont engagés dans une escalade verbale depuis que le président américain Donald Trump a décidé de retirer les Etats-Unis de l’accord de 2015 sur le nucléaire et de rétablir des sanctions contre l’Iran.

En retour, Téhéran avait fait connaître le 8 mai son intention de se délier progressivement de ses engagements si Européens, Russes et Chinois ne l’aidaient pas à contourner les mesures américaines.

Un nouveau pic de tension a été atteint lorsque l’Iran a abattu un drone américain, le 20 juin, après une série d’attaques d’origine inconnue contre des tankers attribuées par Washington à Téhéran, qui a démenti.

En mai, les Etats-Unis, parlant de possible plan d’attaque iranien sur les forces américaines dans la région, avaient déployé dans le Golfe un porte-avion, ainsi que des bombardiers B-52 Stratofortress, capables de transporter des missiles nucléaires.