La brigadier-général Jennie Carignan prend les commandes de la 2e Division du Canada, lors d'une cérémonie de passation de commandement, à la Garnison Montréal, le 28 juin 2018. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan, a annoncé aujourd’hui que le Canada continuera de commander la mission de l’OTAN en Irak (NMI) pour une deuxième année jusqu’en novembre 2020.

Le major-général Dany Fortin, qui a pris le commandement en novembre 2018, transférera le commandement à la brigadier‑général Jennie Carignan à l’automne 2019, qui sera promue au grade de major‑général.

La brigadier-général Carignan a occupé plusieurs postes de commandement, notamment au sein du 5e Régiment du génie de combat, du régiment de génie de la Force opérationnelle Kandahar et du Collège militaire royal de Saint-Jean. À l’étranger, elle a participé à des missions en Bosnie-Herzégovine, sur le plateau du Golan et en Afghanistan.

Elle commande actuellement la 2e Division du Canada et la Force opérationnelle interarmées (Est) basée au Québec.

«Je me réjouis à l’idée que la brigadier‑général Carignan, une dirigeante accomplie, assumera le commandement de la mission après sa promotion au grade de major‑général», a déclaré par voie de communiqué Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale.

Le Canada demeure ferme dans son appui à l’OTAN. Les militaires canadiens dirigent maintenant trois efforts de l’OTAN à l’échelle mondiale, y compris la mission de l’OTAN en Irak, où ils travaillent à soutenir la stabilité et la sécurité au Moyen-Orient.

En tant que commandant de la mission de l’OTAN en Irak, le major-général Fortin dirige 580 formateurs, conseillers et employés de soutien des pays alliés et des partenaires qui n’appartiennent pas à l’OTAN, dont l’Australie, la Suède et la Finlande, ainsi que jusqu’à 250 militaires des Forces armées canadiennes.

En interview pour 45eNord.ca à la fin mai, Dany Fortin expliquait que la réforme du secteur de la sécurité est un pan essentiel de la réussite de la stabilisation de l’Irak et de la région.

La mission de l’OTAN en Irak est une mission consultative et de formation non reliée au combat, conçue pour aider à mettre en place des institutions irakiennes de défense et de sécurité plus efficaces et plus durables. Elle est fondée sur le partenariat et l’inclusion, ainsi que sur le plein respect de la souveraineté, de l’indépendance et de l’intégrité territoriale de l’Irak. Il vise à aider ce pays à renforcer ses écoles et ses institutions militaires et à faire progresser la réforme du secteur de la sécurité.

Le leadership du Canada dans la mission de l’OTAN en Irak complète nos efforts actuels au sein de la Coalition mondiale contre Daech et notre soutien continu à l’Irak, à mesure que nous progressons dans le combat fructueux mené contre Daech.

Dans le cadre de l’opération IMPACT, les Forces armées canadiennes fournissent également de la formation et de l’aide aux forces de sécurité irakiennes et aident les forces régionales à renforcer leurs capacités.

La ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland rappelle pour sa part que «de concert avec ses alliés de l’OTAN et le gouvernement de l’Irak, le Canada s’est engagé à travailler en vue d’une paix et d’une sécurité durables pour le peuple irakien et la région environnante. Nous sommes fiers d’assumer le commandement de la mission de l’OTAN en Irak pour une deuxième année et d’appuyer le peuple irakien et les nouvelles initiatives qui renforceront la sécurité et la stabilité régionale».

Le personnel de l’OTAN conseille les responsables irakiens du ministère de la Défense et du Bureau du conseiller en matière de sécurité nationale et forme des instructeurs, au moyen du concept de «formation des formateurs», dans les écoles et académies militaires irakiennes dans certains domaines, dont:

  • la lutte contre les dispositifs explosifs de circonstance
  • la planification civilo-militaire
  • l’entretien des véhicules blindés
  • les soins médicaux

Les activités consultatives de l’OTAN se déroulent à Bagdad, notamment au ministère irakien de la Défense, au Bureau du conseiller en matière de sécurité nationale et dans les institutions nationales de sécurité concernées. Les activités de formation de l’OTAN se déroulent dans les écoles militaires irakiennes de la région de Bagdad, de Taji et de Besmaya.