La brigadier-général Jennie Carignan reçoit un doctorat honoris causa de l’Université Laval

344
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Jennie Carignan, aujourd’hui à la tête de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Est), ors de son déploiement en Afghanistan, en 2010. (Archives/45eNord.ca)
La brigadier-général Jennie Carignan, plus haute gradée militaire au Québec, première femme à commander une unité de combat dans l’histoire des Forces armées canadiennes, a reçu dimanche un doctorat honoris causa en administration des affaires de l’Université Laval, à Québec.

Le doctorat honoris causa, la plus haute distinction que l’Université Laval décerne, est une marque de reconnaissance exceptionnelle. Les doctorats d’honneur sont remis à des personnalités dont le rayonnement est jugé remarquable et exemplaire dans l’une des sphères d’activité de l’Université. Les récipiendaires proviennent tant du monde universitaire que de la société civile au Québec, au Canada et partout dans le monde.

Commandant de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Est), cette pionnière qu’est Jennie Carignan est la plus haute gradée militaire au Québec.

Elle dirige aujourd’hui plus de 10 000 soldats. 

La brigadier-général Jennie Carignan prend les commandes de la 2e Division du Canada, lors d’une cérémonie de passation de commandement, à la Garnison Montréal, le 28 juin 2018. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Enrôlée en 1986, Jennie Carignan occupe depuis plusieurs postes de commandement et elle a gravi les échelons de manière impressionnante au sein des Forces armées canadiennes.

Au cours de sa carrière, elle a participé à plusieurs missions à l’étranger, notamment en Bosnie-Herzégovine, sur le plateau du Golan et en Afghanistan. 

En reconnaissance de son service militaire, madame Carignan a reçu la Médaille du service méritoire ainsi que l’Ordre du mérite militaire du gouverneur général du Canada.

Elle a également été nommée parmi les 100 femmes les plus influentes au Canada par le Women’s Executive Network en 2011.  En outre, elle a reçu en 2016 de la Fondation de l’Université Laval la prestigieuse médaille Gloire de l’Escolle.

Jennie Carignan en 2013 alors colonel et commandant du CMR Saint-Jean, encourage les élofs à quelques minutes du départ de la course à obstacles (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Jennie Carignan est reconnue pour sa persévérance, sa résilience et son goût pour les arts, entre autres pour la danse.  Elle démontre au quotidien de convaincantes habiletés à résoudre des conflits complexes, tout en priorisant dans son style de gestion les aspects humains et les relations interpersonnelles de qualité.

En plus de ses études de 2e cycle en administration des affaires à l’Université Laval, madame Carignan est diplômée en génie des combustibles et des matériaux du Collège militaire royal du Canada. Elle est également diplômée du United States Army Command and General Staff College et de la School of Advanced Military Studies, où elle a obtenu une maîtrise en arts et sciences militaires. 

Mariée, Jennie Carignan est la mère de quatre enfants.