Mise sur pied du Centre d’excellence Dallaire pour la paix et la sécurité

816
Un enfant soldat de l’Armée de résistance nationale en Ouganda pose avec sa Kalashnikov en octobre 1985 près de Kampala. (UNLA)
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Le ministre Sajjan annonce la mise sur pied du Centre d’excellence Dallaire pour la paix et la sécurité et le financement de l’Initiative Enfants soldats de Roméo Dallaire

Le Canada milite sans relâche contre l’utilisation d’enfants dans les conflits armés et il travaille diligemment avec les Nations Unies (ONU), les États membres et la société civile pour prendre des mesures concrètes afin de prévenir le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats.

Dans cet état d’esprit, le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan, a annoncé aujourd’hui la mise sur pied, par les Forces armées canadiennes en partenariat avec l’Initiative Enfants soldats de Roméo Dallaire, du Centre d’excellence Dallaire pour la paix et la sécurité à l’Académie canadienne de la Défense. Le Centre porte le nom du lieutenant‑général (à la retraite) Roméo Dallaire et il aura pour principale mission d’aider les Forces armées canadiennes à mettre en œuvre les Principes de Vancouver sur le maintien de la paix et la prévention du recrutement et de l’utilisation d’enfants soldats.

À cette fin, le ministre Sajjan a annoncé que le ministère de la Défense nationale fournira à l’Initiative Enfants soldats de Roméo Dallaire une contribution de 1,175 million de dollars en cinq ans pour l’exécution de recherches et la définition de leçons retenues et de pratiques exemplaires relatives à la prévention du recrutement et de l’utilisation d’enfants soldats. De plus, l’Initiative Enfants soldats de Roméo Dallaire organisera des ateliers annuels avec les Forces armées canadiennes pour présenter les résultats de ses recherches.  

Le ministre Sajjan a aussi annoncé la publication des Lignes directrices sur la mise en œuvre des Principes de Vancouver. Il s’agit d’un outil pratique qui servira de base aux États membres cherchant à élaborer ou à modifier leurs politiques, leur doctrine, leur instruction et leurs programmes d’études sur la prévention du recrutement et de l’utilisation des enfants soldats. Le document a été rédigé par le gouvernement du Canada en collaboration avec des États membres, des entités de l’ONU et des organisations de la société civile.

Citations

« Le sort des enfants touchés par des conflits armés dans le monde entier est une véritable tragédie. Je remercie donc très sincèrement les gens, les organisations et les États membres qui ont contribué à la production des Lignes directrices pour la mise en œuvre des Principes de Vancouver. Cette ressource pratique contribuera concrètement à la protection des enfants. Je tiens également à remercier le général Roméo Dallaire pour son leadership dans le cadre des efforts ayant mené à l’adoption des Principes de Vancouver. Le travail qu’il a accompli nous a procuré un solide fondement sur lequel reposent les Principes de Vancouver, les Lignes directrices pour leur mise en œuvre et, maintenant, le Centre d’excellence. »

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« J’ai consacré ma vie à la préparation des soldats et à la protection des enfants dans des situations de conflits armés, éléments essentiels à la paix. La mise sur pied du Centre d’excellence Dallaire pour la paix et la sécurité aura une incidence sur les soldats, les enfants, de même que la paix et la sécurité à l’échelle mondiale. Aujourd’hui, on souligne une étape de grande importance; nous collaborons en tant que communauté internationale et entreprenons un travail acharné nécessaire pour apporter un changement majeur par la mise en œuvre des Principes de Vancouver. Je suis reconnaissant de notre partenariat avec le gouvernement du Canada et son dévouement à l’amélioration de nos opérations de maintien de la paix, ainsi que de l’excellent travail accompli par l’équipe de l’initiative Dallaire qui a contribué à la réalisation de ce projet. »

Lieutenant-général (à la retraite) Roméo A. Dallaire, fondateur de l’Initiative Enfants soldats de Roméo Dallaire

« Le Centre d’excellence fera appel à l’expertise et aux perspectives diversifiées des milieux universitaires et de la société civile pour remplir son mandat efficacement. Grâce à la nature souple du Centre, l’Académie canadienne de la défense sera bien placée pour envisager l’étude d’autres thèmes nouveaux intéressant la sécurité humaine, par exemple l’exploitation sexuelle, la violence sexuelle et sexiste liée aux conflits et l’utilisation de boucliers humains. »

Contre-amiral Luc Cassivi, commandant de l’Académie canadienne de la défense

Les faits en bref

·       Les Principes de Vancouver sur le maintien de la paix et la prévention du recrutement et de l’utilisation d’enfants soldats ont été élaborés par le Canada, qui a collaboré en cela avec l’Initiative Enfants soldats de Roméo Dallaire, en vue d’attirer davantage l’attention sur la difficulté de composer avec la présence d’enfants‑soldats dans le contexte des opérations de maintien de la paix.

·       Les Principes de Vancouver constituent un ensemble d’engagements politiques que les États membres ont pris pour prévenir le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats. 

·       Depuis leur promulgation en novembre 2017, les Principes de Vancouver ont été adoptés par 89 États membres.

·       Le Canada a dirigé un processus d’inclusion et de collaboration pour élaborer les Lignes directrices sur la mise en œuvre des Principes de Vancouver. Ainsi, il a organisé l’Atelier international d’examen des Lignes directrices susmentionnées, à Ottawa, du 5 au 7 février 2019, où plus de 75 experts ont travaillé ensemble pour parfaire la version définitive des Lignes directrices.

·       Le Centre d’excellence Dallaire pour la paix et la sécurité a pour principal mandat de soutenir la recherche, de parrainer l’apport de changements à la doctrine, d’élaborer des concepts et de définir des leçons à retenir et des pratiques exemplaires, afin d’appuyer la doctrine, l’instruction et les programmes d’études des Forces armées canadiennes.