La Russie affirme que le drone américain abattu l’a été dans l’espace aérien iranien

510
Photo non datée diffusée le 20 juin 2019 par l'US Air Force d'un drone RQ-4 Global Hawk. (AFP)
Temps de lecture estimé : 1 minute

Le secrétaire du Conseil de sécurité russe, Nikolaï Patrouchev, a affirmé mardi que le drone américain abattu par l’Iran la semaine dernière l’a été dans l’espace aérien iranien et non pas dans l’espace aérien international comme l’assure Washington.

« Je dispose d’informations du ministère russe de la Défense, selon lesquelles ce drone se trouvait dans l’espace aérien iranien », a déclaré M. Patrouchev, cité par les agences de presse russes, à des journalistes à Jérusalem.

« Nous n’avons pas vu de preuves du contraire », a-t-il ajouté.

Un drone américain a été détruit le 20 juin par un missile iranien – dans l’espace aérien iranien selon Téhéran, mais dans l’espace international selon Washington – aggravant les tensions entre l’Iran et les États-Unis.

Quatre jours après cet incident, les États-Unis ont annoncé de nouvelles sanctions contre Téhéran.

Ce bras de fer intervient dans un contexte déjà ultra-tendu après des attaques d’origine inconnue contre des pétroliers en mer d’Oman, attribuées par Washington à l’Iran, ce que Téhéran dément avec véhémence.