Sanctions contre la Corée du Nord: le Canada lance l’opération NEON

388
Le CP-140 Aurora est l'avion de surveillance maritime stratégique de l'ARC depuis le début des années 1980 (Forces.ca)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Le NCSM Regina (MDN)
En juin 2019, les Forces armées canadiennes déploieront des navires et un aéronef de patrouille maritime dans le cadre de l’opération NEON afin d’appuyer les sanctions imposées contre la Corée du Nord.

Le NCSM Regina, le ravitailleur naval Asterix et un CP‑140 Aurora contribuent à cette nouvelle opération.

L’Opération NEON représente la contribution du Canada à un effort multinational coordonné visant à la mise en œuvre des sanctions du Conseil de sécurité des Nations Unies imposées contre la Corée du Nord. Ces sanctions, imposées entre 2006 and 2017, font suite aux initiatives de la Corée du Nord pour mettre au point des armes nucléaires et des technologies liées aux missiles balistiques.

En 2019 et 2020, le Canada déploiera périodiquement des navires, des aéronefs et du personnel militaires pour mener des opérations de surveillance afin de déceler les cas apparents de contournement des sanctions maritimes, en particulier le recours au transbordement entre navires de carburants et d’autres marchandises interdits par les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies. Cette contribution renforcera l’intégrité du régime mondial de sanctions contre la Corée du Nord.

L’opération NEON témoigne de l’importance que le Canada accorde à la sécurité dans la région de l’Asie‑Pacifique, la sécurité internationale et l’importance de maintenir le régime des sanctions du Conseil de sécurité des Nations Unies. Cela démontre encore la détermination du Canada à soutenir ses principaux alliés et partenaires dans le respect des valeurs canadiennes.

L’Astérix lors de son voyage inaugural de Québec à Halifax le 25 décembre 2017. (Archives/Groupe CNW/Chantier Davie Canada Inc.)

Citations

« Les Canadiens peuvent être fiers du travail que les Forces armées canadiennes accomplissent aux côtés de nos alliés et partenaires dans la région de l’Asie-Pacifique. Cela comprend les contributions à l’opération NEON dans le cadre des sanctions imposées par le Conseil de sécurité des Nations Unies. Ces sanctions jouent un rôle essentiel en appuyant la sécurité mondiale et la prospérité dans la région. »

—    Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« La contribution du Canada à cette initiative multinationale à l’appui de la paix et de la sécurité dans la péninsule coréenne s’inscrit maintenant dans le cadre d’une nouvelle opération nommée NEON. L’appui des Forces armées canadiennes envers leurs alliés et partenaires dans la région demeure inébranlable et elles continuent d’envoyer des ressources et des professionnels d’exception pour travailler à leurs côtés. »

—   Lieutenant‑général Mike Rouleau, commandant, Commandement des opérations interarmées du Canada

Faits en brefs

·         À compter du début juin 2019, la contribution initiale des Forces armées canadiennes (FAC) à l’effort multinational visant à appuyer les sanctions du Conseil de sécurité des Nations Unies comprendra un CP‑140 Aurora, son équipage et son personnel de soutien basés au Japon, et jusqu’à trois membres des FAC intégrés en permanence à la cellule de coordination de l’application des lois, en tant que personnel faisant partie du quartier général multinational. Le NCSM Regina et le ravitailleur naval Asterix se joindront à la mission internationale de surveillance maritime plus tard ce mois‑ci.

·         En mai 2018, un CP‑140 Aurora a été affecté dans le cadre de l’opération Projection – Asie‑Pacifique pour appuyer les activités de surveillance visant à limiter la capacité de la Corée du Nord à éviter les sanctions, en repérant les cas de violation et en partageant l’information avec les pays concernés et le groupe d’experts des Nations Unies. Le NCSM Calgary et un CP‑140 Aurora ont ensuite été envoyés en octobre 2018.