Soupçonné de violence conjugale, le chef du Pentagone se retire

Patrick Shanahan à Washington le 26 mars 2019. (AFP)
Temps de lecture estimé : 1 minute

Le président Trump a annoncé mardi, en pleine période de tension au Moyen-Orient, le remplacement de Patrick Shanahan à la tête du Pentagone par le secrétaire adjoint chargé de l’armée de terre, Mark Esper.

«Le secrétaire à la Défense par intérim Patrick Shanahan, qui a fait un travail magnifique, a décidé de renoncer au processus de confirmation pour consacrer plus de temps à sa famille», a tweeté M. Trump.

Selon le quotidien USA Today, le FBI enquêtait, dans le cadre du processus de confirmation, sur des accusations de violence conjugale datant de 2010 à l’encontre de M. Shanahan, aujourd’hui divorcé.

«Je remercie Pat pour son excellent travail et je vais nommer le secrétaire de l’armée, Mark Esper, comme nouveau secrétaire à la Défense par intérim», a ajouté le président.  

Patrick Shanahan, ancien numéro deux du Pentagone, avait été choisi comme secrétaire à la Défense par intérim pour succéder à l’ex-général des Marines Jim Mattis, après sa démission fracassante en décembre.

Le Pentagone n’a donc pas été dirigé par un secrétaire confirmé par le Sénat depuis le début de l’année.

M. Esper, ancien dirigeant du groupe de défense aéronautique Raytheon, était chargé depuis novembre 2017 du recrutement, de l’équipement et de la formation des 1,4 million de soldats de l’armée de terre américaine.