Trump propose de voir Kim à la frontière entre les deux Corées

721
Le président américain Donald Trump devant des drapeaux de pays membres du G20 lors du sommet d'Osaka (Japon) le 28 juin 2019. (AFP)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le président américain Donald Trump a évoqué samedi, d’un tweet, une possible rencontre dimanche avec le leader nord-coréen Kim Jong Un dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui sépare les deux Corées.

« Après des rencontres importantes, en particulier avec le président chinois Xi, je quitterai le Japon pour la Corée du Sud », a écrit le président américain. 

« Pendant que je serai là-bas, et si le président Kim voit ce message, je pourrais le rencontrer à la frontière/DMZ juste pour lui serrer la main et dire bonjour (?)! », a-t-il ajouté, laissant planer le doute sur la tenue de cette rencontre.

La zone commune de sécurité dans la Zone démilitarisée, le 23 avril 2013. (Photo: Archives/ACC)

Elle serait sans précédent par son caractère apparemment improvisé et son lieu, où se font face les militaires de deux pays qui n’ont jamais signé de traité de paix.

Le président américain, qui met inlassablement en avant sa bonne entente avec le dirigeant nord-coréen, a récemment affirmé avoir reçu une nouvelle lettre « merveilleuse » de la part de ce dernier.

Les deux hommes se sont rencontrés à deux reprises: en juin 2018 à Singapour, puis en février à Hanoï, où leur sommet s’était achevé sur une impasse, Américains et Nord-Coréens restant bloqués sur la question de la dénucléarisation coréenne.

En novembre 2017, à l’occasion d’une visite à Séoul, M. Trump avait tenté de se rendre sur la DMZ, mais été contraint de faire demi-tour en raison d’un épais brouillard.

Le président américain Donald Trump a affirmé samedi qu’il était prêt à faire un pas sur le sol nord-coréen si sa rencontre avec le leader nord-coréen Kim Jong Un dans la Zone démilitarisée (DMZ) se confirmait.

« Je serais très à l’aise de le faire, cela ne me poserait aucun problème », a-t-il répondu, interrogé sur un éventuel pas du côté Nord dans ce lieu chargé en symboles.