L'avion de recherche et de sauvetage CC295, d'Airbus Defense and Space. (Airbus)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Nous sommes en 2019, ère des réseaux sociaux participation active de la population dans des prises de décision, et l’Aviation royale canadienne l’a bien compris. Il est possible de voter dès à présent pour le nom du futur avion de recherche et de sauvetage CC-295.

L’Aviation royale canadienne a retenu au préalable cinq noms possibles pour le futur avion de recherche et de sauvetage CC-295.

C’est bien évidemment le commandant de l’Aviation royale canadienne, le lieutenant-général Al Meinzinger, qui aura le dernier mot, mais on demande donc votre avis. Les résultats seront communiqués au commandant, qui en tiendra compte lorsqu’il prendra sa décision plus tard cette année.

Les 5 noms possibles du CC-295

Canso II

Des aéronefs Canso ont fait partie de onze escadrons de l’ARC pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils ont servi sur les deux côtes et ont effectué des patrouilles côtières, assuré la protection de convois et livré la chasse aux sous-marins. Après la Seconde Guerre mondiale, l’ARC s’est servie des aéronefs Canso pour effectuer des missions de reconnaissance photographique et de recherche et de sauvetage, jusqu’à leur retrait du service en novembre 1962.

Guardian

Le « guardian » (gardien, en français) est un être qui protège une collectivité en vertu d’un ensemble de valeurs.

Kingfisher

Présent dans tout le Canada, cet oiseau (le martin-pêcheur en français) monte et descend les rivières, constamment à la recherche de proies. Dans les Premières Nations du Nord‑Ouest, le martin-pêcheur est depuis longtemps reconnu pour sa vitesse et son agilité, ainsi que pour ses excellentes aptitudes à chercher et à chasser. Un martin-pêcheur figure d’ailleurs sur le billet de cinq dollars canadien de 1986, de la série « Les oiseaux du Canada ».

Iris

Le mot « iris » évoque la faculté ou le pouvoir de voir. Par ailleurs, la déesse de la mer et du ciel dans la mythologie grecque ancienne s’appelait Iris.

Turnstone

Le tourne-pierre est l’une des merveilles migratrices du monde des oiseaux de l’Arctique. On dit de lui qu’il peut parcourir plus de 1 000 kilomètres en une seule journée.

Pour voter, c’est par ici. Il vous suffira simplement de cliquer sur le nom choisi >>

En décembre 2016, le gouvernement du Canada a annoncé l’attribution d’un contrat de 2,4 milliards de dollars à Airbus Defense and Space pour se procurer 16 appareils CC-295 afin de réaliser les missions de recherche et sauvetage actuellement confiées à six appareils CC-115 Buffalo et 12 appareils CC-130 Hercules.

Le premier de ces appareils est sorti de la chaîne de production le 8 mars 2019 et le contracteur a débuté les essais au sol, en Espagne. C’est en 2022 que la capacité opérationnelle totale est prévue.