Infanterie 0010 #579 Sous la pluie «train as you fight»

Temps de lecture estimé : < 1 minute

J’ai dû faire des marches rucksacs sous toutes les conditions. Été comme en hiver. Sous la pluie comme le beau temps. Par temps froid comme sous un soleil de plomb. Comme on dit en anglais : train as you fight ! Après tout, un fantassin doit être efficace peu importe les conditions.

Mais en réalité, la pluparts des gradés que j’ai eu étaient plus du genre à annuler une marche, ou n’importe quelle autre formes d’entraînement physique, si les conditions étaient mauvaises. À quoi bon faire de quoi si le lendemain la moitié de ses hommes sont malades.

Mais je dois avouer que je me sens un peu confus là-dessus. Si un fantassin ne peut pas marcher quelques kilomètres sous la pluie puis se lancer à l’assaut d’une position ennemie, il n’est pas à sa place. En plus que, plus les conditions météo sont mauvaise, meilleur est l’occasion d’attaquer. Mais c’est quand même mieux de travailler sous un temps clément. Et je déteste travailler sous la pluie. Mais il le faut. C’est comme une pile de contradictions qui n’en finit pas.