Le Régiment d’opérations spéciales du Canada accueille son nouveau commandant

3913
La passation de commandement entre le lieutenant-colonel Andrew Vivian, (à droite) commandant sortant du Régiment d'opérations spéciales du Canada et le commandant entrant, lieutenant-colonel Micheal Laplante (à gauche) a été officialisée par la signature des parchemins de passation de commandement, le 27 juin 2019. Cette passation était présidée par le major-général Peter Dawe, commandant du Commandement des forces d'opérations spéciales du Canada. A l’arrière, Adjudant-chef Jeff Chalmer, sergent-major régimentaire du ROSC. (Caporal-chef Winton)
Temps de lecture estimé : 1 minute

Le Régiment d’opérations spéciales du Canada (ROSC) a organisé une cérémonie de passation de commandement à la garnison de Petawawa le 27 juin pour accueillir le lieutenant-colonel Michael Laplante, qui devient son nouveau commandant.

Le lieutenant-colonel Laplante remplace le lieutenant-colonel Andrew Vivian, qui a dirigé le ROSC pendant deux ans.

Le 16 mai 2019, le Régiment a également organisé une cérémonie de transfert de fonctions au cours de laquelle ses membres ont dit au revoir à l’adjudant‑chef Marco Côté et souhaité la bienvenue à l’adjudant‑chef Jeff Chalmer.

«Le Régiment d’opérations spéciales du Canada est connu pour son professionnalisme et pour son engagement inébranlable envers la mission. Le lieutenant-colonel Vivian donnait l’exemple et inspirait l’excellence au sein de son Régiment, et je suis persuadé que le lieutenant-colonel Laplante fera de même», a déclaré à cette occasion le major-général Peter Dawe, commandant, Commandement des opérations spéciales du Canada.

Le commandant entrant, le lieutenant-colonel Michael Laplante, se dit évidemment «honoré d’avoir été choisi pour commander le Régiment d’opérations spéciales du Canada. J’y suis entré en 2007 et j’ai pu être témoin de son évolution et de sa croissance. Je suis fier de le diriger alors qu’il continue de représenter la population canadienne dans le cadre d’opérations partout dans le monde».