Début de la livraison à la Réserve des nouvelles mitrailleuses polyvalentes C6

(Prototype/C6Ai/Colt Canada)
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Au nom du ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, le secrétaire parlementaire du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Marco Mendicino, et le député de York Centre, Michael Levitt, ont annoncé aujourd’hui le nouvel équipement et les nouvelles initiatives qui visent à offrir un meilleur appui à la Réserve des Forces armées canadiennes. 

La Force de réserve constitue un élément essentiel des Forces armées canadiennes. Récemment, la Réserve de l’Armée s’est vue attribuer de nouveaux rôles et de nouvelles responsabilités qui ont une incidence manifeste sur les opérations des Forces armées canadiennes. Les investissements annoncés aujourd’hui contribueront à appuyer ce nouveau rôle élargi.

Ces annonces concernent notamment le début de la livraison des nouvelles mitrailleuses polyvalentes C6. Ces nouvelles mitrailleuses C6 sont modernes et fiables, et elles serviront à soutenir la formation et les opérations des militaires. Certaines de ces mitrailleuses seront utilisées à bord des nouveaux véhicules blindés tactiques de patrouille du Canada. 

Appareils de vision nocturne et masques à gaz améliorés

Les nouveaux appareils de vision nocturne et les masques à gaz améliorés ont également été soulignés lors de cette visite. Ces appareils de vision nocturne permettront à nos réservistes de mieux voir et de voir plus loin la nuit qu’avec le modèle actuel. Les nouveaux masques à gaz pour les membres des Forces armées canadiennes qui les porteront sont dotés de systèmes de filtration, d’hydratation, de vision et de respiration améliorés.

Les contrats d’acquisition de ces trois pièces d’équipement favoriseront la création d’environ 173 emplois au Canada. 

Des investissements à venir en matière d’infrastructure ont également été annoncés. On prévoit consacrer environ 250 millions de dollars au cours des cinq prochaines années pour des travaux de réparation et de mise à niveau dans les manèges militaires et les installations d’instruction de la Réserve à l’échelle du Canada. Cette année, environ 38 millions de dollars seront investis à l’échelle du Canada, tandis qu’un investissement de 1,2 million de dollars est prévu pour l’infrastructure de la Réserve en Ontario en 2019-2020.

Enfin, il a été mentionné que le régime de rémunération de la Force de réserve faisait l’objet d’une restructuration afin d’être ajusté avec celui de la Force régulière dans les cas où les exigences de service sont similaires. Le nouveau régime attribue aux réservistes la même solde de base qu’à la Force régulière et y ajoute les éléments du facteur militaire qui s’appliquent aux réservistes. Grâce à cette nouvelle structure, on versera plus d’argent aux réservistes, afin que ces derniers soient rémunérés équitablement pour leur important service. 

Citations

«Dans le cadre de la politique de défense Protection, Sécurité, Engagement, nous voulons nous assurer que les réservistes disposent de l’équipement et du soutien dont ils ont besoin et qu’ils soient pleinement intégrés en tant que membres des Forces armées canadiennes. Je suis ravi des mesures que le gouvernement a prises, ainsi que des résultats que nous pouvons déjà constater. Notre gouvernement continuera d’appuyer les femmes et les hommes en uniforme alors qu’ils accomplissent le travail difficile que nous leur confions.» 

– Le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan

«Les réservistes proviennent de toutes les sphères de la société. Ils sont venus en aide aux collectivités canadiennes victimes des récentes inondations et ont participé à de grandes opérations, comme la mission en Afghanistan. J’ai été très heureux de rencontrer les réservistes aujourd’hui. Je suis fier du travail accompli par notre gouvernement pour leur fournir un meilleur soutien.»

– Marco Mendicino, secrétaire parlementaire du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

«Comparativement à autrefois, les réservistes d’aujourd’hui tireront parti d’une meilleure infrastructure, d’un meilleur salaire, d’un meilleur équipement et d’une meilleure intégration au sein des Forces armées canadiennes, comparativement à autrefois. Ce ne sont que des bonnes nouvelles pour tous, et en particulier pour les militaires qui habitent à Toronto. Je suis heureux d’avoir eu l’occasion de les rencontrer et de leur avoir fait part des mesures prises par le gouvernement pour mieux les soutenir.» 

– Michael Levitt, député de York Centre

La Réserve de l’Armée s’est vue attribuer de nouveaux rôles et responsabilités

Des tâches liées aux missions ont maintenant été assignées à chaque unité de la Réserve de l’Armée canadienne, et englobent environ 20 fonctions, actuelles et futures, de l’Armée canadienne. Ces fonctions ont un résultat opérationnel clair, comme les fonctions de pionniers d’assaut, de la troupe de protection cybernétique ou de la recherche et sauvetage en milieu urbain de niveau opérationnel léger.

La nouvelle mitrailleuse polyvalente C6A1 FLEX (flexible), achetée de Colt Canada, est conçue pour être transportée par les soldats ou fixée à des véhicules. Elle est dotée d’une crosse en polymère durable, au lieu du modèle actuel en bois. Aussi, les militaires pourront fixer des dispositifs de pointage et des systèmes de visée optique à la nouvelle arme, afin d’aider à améliorer leur efficacité opérationnelle.

Le 500e et dernier des véhicules blindés tactiques de patrouille qui sont utilisés par les unités de la Force régulière et de la Force de réserve a été livré aux FAC en décembre 2018, conformément au budget établi.

Grâce à ces investissements stratégiques, nos installations pourront répondre à la croissance future de la Réserve, aux nouvelles capacités et pourront tenir compte du matériel nécessaire pour répondre à l’évolution des besoins d’une Force de réserve moderne. Ces projets d’infrastructure contribueront également à créer des débouchés économiques pour les entreprises locales dans les collectivités partout au pays. 

La Défense nationale analyse l’infrastructure de sa Réserve afin d’aider à définir les besoins à long terme des réservistes en matière d’infrastructure. Les résultats de cette étude éclaireront les plans futurs de modernisation des installations dans l’ensemble du pays.

Auparavant, la rémunération des réservistes équivalait simplement à 85 % du total versé aux membres de la Force régulière. La solde de la Force régulière comprend deux volets : la solde de base et le facteur militaire. Ce dernier correspond à un pourcentage qui est ajouté à la solde de base des membres des Forces armées canadiennes et qui tient compte des exigences supplémentaires auxquelles les militaires sont assujettis et qui ne touchent pas la majorité des fonctionnaires.