Temps de lecture estimé : 1 minute

Le départ graduel des militaires canadiens de l’Opération PRESENCE avec la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) a commencé.

Les militaires canadiens déployés cessent donc les tâches de transport aérien pour se concentrer uniquement sur les opérations d’évacuation médicale jusqu’à la fin août.

La mission centrale des quelques 250 militaires est d’offrir à la MINUSMA la capacité d’évacuer des forces de l’ONU par les airs pour des raisons médicales, et ce, en tout temps. Les membres des FAC soutiennent également le quartier général de la MINUSMA. Si la chose est possible, les FAC offrent aussi des services de transport de troupes, de matériel et de marchandises et du soutien logistique.

Depuis le début de la mission à l’été 2018, les Casques bleus canadiens ont mené plus de 100 missions de transport et effectué près de 3500 heures de vol en soutien à la MINUSMA et aux opérations de maintien de la paix de l’ONU au Mali.

Cette contribution a permis à la MINUSMA de se rendre en toute sécurité dans des secteurs éloignés et vulnérables au Mali et a consolidé les efforts de maintien de la paix de l’ONU visant à améliorer la stabilité et la sécurité dans le pays.

Nous collaborerons étroitement avec la Roumanie, qui prendra la relève, au fil du prochain mois pour veiller à ce que son contingent effectue sa rotation avec succès.

Tout au long du mois d’août, 45eNord.ca publiera une série d’articles interviews-bilans avec les acteurs de cette mission.

Le premier article sera publié mercredi 7 août (pilotes), le deuxième mercredi 14 août (équipes médicales), le troisième mercredi 21 août (protection de la force) et le quatrième mercredi 28 août (commandant).