77e anniversaire de l’offensive sur Dieppe

Un millier d’hommes ont trouvé la mort lors de la journée du 19 août 1942, sur les plages de Dieppe et alentour.(Paris-Normandie)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion du 77e anniversaire de l’offensive sur Dieppe :

«En ce jour, en 1942, plus de 6 000 soldats alliés, dont près de 5 000 Canadiens, ont lancé une vaste offensive sur les ports de Dieppe, de Puys et de Pourville alors occupés par les Allemands.

«Des forces terrestres, aériennes et maritimes visaient à recueillir des renseignements, mettre à l’essai les défenses allemandes et endommager les installations portuaires et de transport. Cependant, leur mission s’est rapidement transformée en tragédie. Les soldats alliés ont perdu l’élément de surprise et ont été ciblés par de lourds tirs ennemis. Forcés de battre en retraite, les soldats alliés ont tenté de regagner leurs navires, mais beaucoup d’entre eux ont échoué et ont été faits prisonniers de guerre. À la tombée de la nuit, plus de 3 300 Canadiens avaient été tués, blessés ou faits prisonniers. C’était la journée la plus sanglante de la Deuxième Guerre mondiale pour notre pays.

«Malgré ces énormes pertes, les Canadiens ont fait preuve de courage, de résilience et d’héroïsme. Les efforts et les sacrifices des forces alliées ont pavé la voie à une future victoire. Les Alliés ont beaucoup appris de l’opération de Dieppe, et ils ont utilisé ces leçons pour planifier d’autres attaques. Cette année, nous avons souligné le 75e anniversaire du jour J et de la bataille de Normandie. Lors de ces batailles, les Alliés ont utilisé les connaissances acquises à Dieppe pour sauver d’innombrables vies et changer le cours de l’histoire.

«En cet anniversaire solennel, nous honorons ceux qui ont fait le sacrifice ultime il y a 77 ans jour pour jour. Nous rendons hommage aux courageux Canadiens qui ont servi à Dieppe ainsi qu’à tous nos anciens combattants pour leur courage, leur service et leurs sacrifices.

«Nous nous souviendrons.»