Déploiement d’un détachement de transport aérien tactique en Ouganda à l’appui des opérations des Nations Unies

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan, et la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, ont annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Canada fournira aux Nations Unies un soutien de transport aérien tactique à partir d’Entebbe, en Ouganda, pendant les 12 prochains mois, à compter d’août 2019.

Le détachement de transport aérien tactique comprendra un aéronef CC130J Hercules, exploité et appuyé par jusqu’à 25 membres des Forces armées canadiennes (FAC). Il sera déployé jusqu’à cinq jours par mois pour aider au transport des troupes, de l’équipement et des fournitures à la Mission de l’ONU pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) et à la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS).

Dans les prochains jours, les FAC et les Nations Unies devraient finaliser les détails et les dispositions du premier déploiement.

Le Canada s’est engagé à appuyer le maintien de la paix des Nations Unies en fournissant des contributions novatrices et en comblant les lacunes en matière de capacités critiques. Il s’agit notamment de veiller à ce que les Nations Unies disposent d’un accès fiable et prévisible aux capacités militaires de haut niveau nécessaires pour soutenir une paix et une sécurité durables dans les zones touchées par les conflits.

Au cours de la réunion des ministres de la Défense sur le maintien de la paix des Nations Unies, organisée par le Canada à Vancouver en novembre 2017, le Canada a pris une série d’engagements conjoints dans le cadre desquels des capacités militaires de grande valeur seront fournies au cours des cinq prochaines années à tour de rôle avec d’autres pays membres lors de rotations planifiées et prévisibles. Les engagements visaient une force de réaction rapide et l’équipement connexe; une force opérationnelle aérienne composée d’hélicoptères polyvalents armés de taille moyenne; le transport aérien tactique de soutien nécessaire pour combler les lacunes des Nations Unies en matière de transport du personnel, de l’équipement et des fournitures lors de leurs missions.

Citations

« L’annonce d’aujourd’hui donne suite à un engagement que nous avons pris lors de la réunion des ministres de la Défense sur le maintien de la paix, qui a eu lieu à Vancouver, en novembre 2017. Cette capacité jouera un rôle important en aidant à fournir des ressources essentielles au personnel militaire et policier participant aux opérations de paix des Nations Unies dans la région. Nous nous réjouissons à la perspective de travailler avec d’autres États membres afin de transformer cette capacité flexible en un autre engagement conjoint. »

 Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« Le Canada s’est engagé à maintenir la paix et à travailler avec ses partenaires à soutenir la paix dans les régions du monde les plus touchées par les conflits. Cette mission des Nations Unies à Entebbe est un excellent exemple des engagements conjoints que le Canada continuera d’appuyer afin de combler les lacunes critiques dans les efforts de maintien de la paix des Nations Unies. »

 Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères

« L’accord avec le Canada prévoit un soutien prédictif et structuré aux Nations Unies, élargissant ainsi la capacité de la MONUSCO et de la MINUSS à répondre plus efficacement aux besoins opérationnels. Je me réjouis de l’engagement continu dont fait preuve le gouvernement du Canada à l’appui du maintien de la paix par l’entremise de cet accord, soutenant ainsi l’engagement initial du Canada pour une capacité unique, présente dans la région et capable de répondre aux besoins opérationnels des multiples missions. »

 M. Atul Khare, secrétaire général adjoint au soutien opérationnel, Nations Unies

Faits en bref

  • Le Canada a accueilli la réunion des ministres de la Défense sur le maintien de la paix des Nations Unies de 2017 à Vancouver (Colombie-Britannique), les 14 et 15 novembre 2017.
  • À Vancouver, le Canada s’est engagé à améliorer l’efficacité des opérations de paix des Nations Unies de diverses façons, notamment par des engagements conjoints, qui sont des engagements de capacités de grande valeur pris en partenariat par deux ou plusieurs États membres des Nations Unies pour répondre à des besoins précis et ciblés dans le monde.
  • En mars 2018, le Canada s’est engagé à déployer une force opérationnelle aérienne (FOA) d’hélicoptères à la MINUSMA pour une période d’un an. Connu sous le nom d’Opération PRESENCE – Mali, la FOA est devenue opérationnelle en août 2018 et fournit des capacités d’évacuation médicale, de logistique et de transport aux Nations Unies depuis Gao, au nord du Mali. La FOA du Canada terminera sa mission le 31 août 2019.
  • À Vancouver, le Canada a lancé l’Initiative Elsie pour la participation des femmes aux opérations de paix et les Principes de Vancouver sur le maintien de la paix et la prévention du recrutement et de l’utilisation d’enfants soldats.
  • Dans le cadre de l’Initiative Elsie, le Canada s’est associé aux Forces armées ghanéennes et au Service de police de la Zambie pour fournir une assistance et une formation techniques bilatérales, et a collaboré avec les Nations Unies afin de concevoir et de lancer le Fonds de l’Initiative Elsie pour les femmes en uniforme dans les opérations de paix, lequel appuiera le déploiement de femmes mieux formées et qualifiées comme soldats de la paix en uniforme.
  • Depuis le lancement des Principes de Vancouver en 2017, 93 pays ont adopté ces principes. Le Canada a également dirigé un processus de collaboration visant à élaborer des directives de mise en œuvre des Principes de Vancouver pour aider les États membres.