Fin des recherches du pilote du Beechcraft Bonanza disparu à Val d’Or

Le Beechcraft Bonanza manquant. (ARC)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Les recherches pour le Beechcraft Bonanza disparu dans la région de Val d’Or, au Québec, se sont terminées avec la découverte de l’avion. Malheureusement, le pilote qui était la seule personne à bord, a été retrouvé sans vie.

L’appareil disparu a été découvert à 19 h 00 HAE par un hélicoptère CH-146 Griffon et des techniciens de recherche et sauvetage de l’Aviation royale canadienne (ARC).

La Sûreté du Québec a été informée.

On avait signalé le retard du Beechcraft Bonanza à 11 h 30, le 29 juillet. L’avion était parti d’Oshkosh, au Wisconsin, et se rendait à Danbury, au Connecticut. 

Le 30 juillet, le Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage de Trenton a ordonné le décollage d’un avion de recherche et sauvetage CC-130H Hercules, du 424e Escadron de transport et sauvetage de la 8e Escadre Trenton, en Ontario, et d’un hélicoptère CH-146 Griffon du 439e Escadron de soutien au combat de la 3e Escadre Bagotville, au Québec, pour effectuer les recherches. Ces appareils ont été rejoints par un autre Griffon et d’autres Hercules du 424e Escadron. Un autre Griffon du 439e Escadron et un avion de patrouille à grand rayon d’action, un CP-140 Aurora de la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle-Écosse, se sont également joints aux recherches. D’autres appareils de Sauvetage et recherche aérienne du Québec (SERABEC), Civil Air Search and Rescue Association (CASARA) de la Garde côtière canadienne et de la Sûreté du Québec se sont joints à ceux de l’ARC le 31 juillet.

Citations

« Bien que ce ne soit pas le résultat souhaitée, nous espérons que cette découverte aidera la famille à vivre son deuil et nos pensées sont avec eux en cette période difficile. Nous remercions les collectivités locales pour leur soutien, ainsi que les personnes qui nous ont téléphoné pour nous prévenir. Nous remercions également la Sûreté du Québec, la Garde côtière canadienne et les bénévoles de SERABEC pour leurs efforts continus durant les quatre derniers jours. »

–        Capitaine John Landry, chef des opérations de recherche, 1re Division aérienne du Canada

Faits en bref

·        Les recherches ont mobilisé jusqu’à six aéronefs de l’ARC, un hélicoptère de la Garde côtière canadienne, un hélicoptère de la Sûreté du Québec et six appareils de Sauvetage et recherche aériens du Québec et Civil Air Search and Rescue Association ces derniers étant pilotés par des bénévoles. 

·        L’ARC a fourni des aéronefs et du personnel du 424e Escadron de transport et de sauvetage de la 8e Escadre Trenton (Ontario), du 439e Escadron de soutien au combat de la 3e Escadre Bagotville (Québec), et de la 14e Escadre Greenwood (Nouvelle-Écosse).

·        Environ 100 membres du personnel de l’ARC, de la Garde côtière canadienne, de la Sûreté du Québec, Civil Air Search and Rescue Association et de SERABEC ont pris part aux recherches dans les airs, sur terre et dans les quartiers généraux.

·        L’équipe du Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage de Trenton a collaboré étroitement avec les partenaires de recherche et de sauvetage de l’ARC afin de coordonner les efforts de recherche, en plus d’assurer l’efficacité et la sécurité de l’opération. Un quartier général des recherches a été établi à l’aéroport de Val d’Or le 31 juillet.

·        Toutes les recherches d’aéronefs et de bateaux devant être menées dans les eaux sous juridiction fédérale tombent sous le mandat fédéral de recherche et de sauvetage. Les provinces, les territoires et les municipalités assument la responsabilité globale de la recherche et du sauvetage sur terre et dans les eaux intérieures à l’exception de dans les parcs nationaux fédéraux.