Les Fusiliers du St Laurent refont l’Histoire en France [PHOTOS]

Honneurs et Histoire pour les Fusiliers du St Laurent en France. [Fusiliers du St Laurent]
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Une délégation des Fusiliers du St Laurent a sans nul doute marqué les cœurs et les esprits en effectuant une tournée française pour les 150 ans du régiment.

Le lieutenant-colonel Steeve McCarthy, commandant des Fusiliers du St Laurent, a expliqué à 45eNord.ca lors d’une interview téléphonique depuis Vichy que pour les 150 ans de l’unité, le lieutenant-colonel honoraire Jean-Robert Zonda, originaire de Vichy, a eu cette idée (et les contacts) d’organiser un voyage en France.

«On a été déployé durant la Première Guerre mondiale dans le Pas-de-Calais [nord de la France, NDLR] et Arras et Chérisy nous ont octroyé un Droit de Cité !», rappelle le lieutenant-colonel McCarthy. Cela permet concrètement aux militaires de parader dans la ville «tambour battant, drapeaux flottant et baïonnette au canon». «C’est un très rare honneur qui est fait à des Canadiens […] Il y a très peu de régiments canadiens qui ont des Droits de Cité en Europe».

Les quelques 28 soldats et 3 civils de la délégation des Fusiliers du St Laurent ont aussi visité plusieurs cimetières pour rendre hommage à leurs héros tombés au combat.

Le lieutenant-colonel a décrit une «sensation incroyable» de faire ce voyage. «Toutes les troupes sont très heureux de cette commémoration. On a été reçu en grande pompe à Chérisy, à Arras, avec des gens chaleureux, et à Vichy c’était extraordinaire!».

Les Canadiens sont aussi allés à Paris où ils ont pu ranimer la flamme du soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe.

«J’espère vraiment que d’autres unités canadiennes pourront faire la même chose que nous. Nous ne sommes que des précurseurs. Les gens des régions françaises ce qu’ils pensent de nous, c’est génial. Au Québec on n’est pas mal aimé, mais plutôt méconnu, alors qu’ici en France on connaît nos faits d’armes et ils sont justes généreux, reconnaissants et ils se souviennent».

Les Fusiliers du St Laurent vont atteindre cette année leur objectif annuel de recrutement d’environ une trentaine de nouveaux membres, mais cherchent toujours de bons candidats.

«Au niveau du fonctionnement du régiment on est complet pour les officiers, mais on cherche au niveau de la troupe surtout», indique le commandant, qui précise du même souffle que plusieurs de ses membres se sont déployés récemment en Lettonie, en Ukraine ou au Mali.

Bref, l’unité fête dignement ses 150 ans et se porte mieux que jamais !