Infanterie 0010 #580 «Randonnée libre»

1666
Temps de lecture estimé : 1 minute

Quoi de mieux après plusieurs marches rucksac que d’aller faire de la randonnées avec un sac probablement encore plus lourd ? Après tout, les civils payent pour faire ce qu’on fait.

Je niaise mais sans doute que j’apprécierais un peu. Au moins je n’ai pas de casque sur la tête, ni la frag-veste qui m’écrase les poumons et, vu que je ne suis pas payé pour le faire – donc sans lien avec le travail – je n’aurais aucune raison de bitcher.

Sinon j’en ai fini avec ce chapitre. J’espère livrer de quoi pour Lundi prochain. On se rend à Gagetown !