Le NCSM Ottawa part en mission dans la région de l’Asie-Pacifique

1141
Le NCSM Ottawa en partance pour Trident Fury 13 en mai 2013. (Archives/ DND-MDN Canada)
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le NCSM Ottawa a quitté hier son port d’attache à Esquimalt pour entreprendre une mission de quatre mois et demi en Asie-Pacifique, dans le but de participer aux opérations PROJECTION et NEON.

L’opération PROJECTION contribue à la présence maritime de la Marine royale canadienne dans la région, tandis que l’opération NEON représente la contribution du Canada à l’appui des sanctions du Conseil de sécurité des Nations Unies contre la Corée du Nord. Les sanctions imposées par l’ONU visent à exercer des pressions sur la Corée du Nord pour qu’elle renonce à ses programmes d’armes de destruction massive ainsi qu’à ses essais nucléaires et à ses lancements de missiles balistiques. Pendant sa mission, le NCSM Ottawa collaborera avec des marines partenaires et mènera des rencontres avec des dirigeants importants dans le but de renforcer la coopération militaire et les partenariats à l’appui des efforts diplomatiques du Canada dans la région.

Le NCSM Ottawa effectuera également six visites portuaires dans quatre pays, soit le Japon, la République de Corée, la Thaïlande et les États-Unis. Ces visites portuaires viendront appuyer directement les efforts diplomatiques, stratégiques et opérationnels du Canada dans la région.

Cette mission s’inscrit dans une série de missions de déploiement de la Marine royale canadienne dans la région. C’est le NCSM Regina qui a effectué la plus récente mission, de février à août 2019, soutenu par l’Unité de ravitaillement maritime Asterix et un aéronef CP-140 Aurora.

Citations

« Le déploiement du NCSM Ottawa constitue une occasion unique de démontrer la présence continue de la Marine royale canadienne dans cette région importante sur le plan stratégique, indiquant clairement que le Canada est un partenaire bien investi dans la région de l’Asie-Pacifique. En participant aux opérations PROJECTION et NEON, le NCSM Ottawa fera progresser la mission, poursuivra l’excellent travail accompli lors de déploiements précédents, et favorisera le maintien des relations essentielles avec nos partenaires internationaux. »

Le contre-amiral Craig Baines, commandant de la composante maritime


« L’équipage du NCSM Ottawa travaille d’arrache-pied depuis des mois pour se préparer au déploiement et j’ai entièrement confiance en notre capacité de mener à bien notre mission. Je tiens également à souligner la contribution de nos familles. Leur amour et leur soutien nous donnent la force dont nous avons besoin pour nous consacrer entièrement à notre travail, pour demeurer efficaces sur le plan opérationnel et participer au déploiement à l’appui de la présence du Canada dans la région de l’Asie-Pacifique. »

Le capitaine de frégate Alex Barlow, commandant du NCSM Ottawa

En bref

·        À compter du début du mois d’octobre, la contribution renouvelée des Forces armées canadiennes (FAC) à l’effort multinational dans la région de l’Asie‑Pacifique consistera en un CP-140 Aurora, son équipage et le personnel de soutien, opérant à partir du Japon. Le NCSM Ottawa se joindra périodiquement à la mission de surveillance maritime internationale entre la fin août et la mi-novembre.

·        Le NCSM Ottawa est une frégate de la classe HALIFAX. Ces frégates comportent une vaste gamme de capteurs et d’armes de guerre anti-sous-marins et de lutte antinavire qui complètent leurs importants moyens de défense antiaérienne. Grâce à l’agencement de ces divers systèmes d’armes et de capteurs éprouvés avec un système ultramoderne de contrôle des avaries et de commande des machines, les frégates constituent l’un des types de navires de guerre les plus évolués au monde.

·        En mai 2018, un CP-140 Aurora a été envoyé en mission dans le cadre de l’opération PROJECTION en Asie-Pacifique pour appuyer les activités de surveillance et de contrôle avec les partenaires afin de contrer les efforts déployés par la Corée du Nord pour échapper aux sanctions du Conseil de sécurité en faisant passer la marchandise clandestinement par les voies maritimes. Cette mission avait pour objectif d’identifier les auteurs des infractions aux sanctions et de transmettre ces renseignements aux pays impliqués, et au groupe d’experts des Nations Unies. Le NCSM Calgary et un CP-140 Aurora ont ensuite été déployés en octobre 2018.