Les hélicoptères maritimes Sea King voleront de nouveau

2014
Deux CH-124 Sea King volent au-dessus de la Colombie-Britannique lors de leur voyage vers Patricia Bay, sur l’île de Vancouver, en novembre 2018. (Matelot de 1re classe Laurance Clarke)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Les vénérables hélicoptères maritimes Sea King, retirés du service en 2018, remplacés par le nouvel hélicoptère maritime CH-148 Cyclone, renaîtront et voleront à nouveau grâce à une entreprise canadienne, Rotor Maxx Support Limited.

Le CH-124 Sea King, un hélicoptère embarqué, était l’aéronef qui a le plus long état de service dans la flotte de l’Aviation royale canadienne. On en a fait l’achat en 1963 principalement pour lutter contre les sous-marins, bien que sa polyvalence lui ait permis de jouer divers rôles et de participer à de nombreuses opérations pendant toute sa durée de vie utile. Le Sea King a appuyé des opérations au pays et partout dans le monde pendant 55 ans.

L’entreprise britano-colombienne, spécialisée dans la révision et la réparation des hélicoptères Sikorsky S61 et H-3 et de leurs pièces associées, modernisera les vénérables Sea King afin d’améliorer la sécurité des vols, les performances et la fiabilité opérationnelle avant de les mettre à la disposition des clients militaires et non militaires.

Les quinze CH-124 compléteront ainsi a flotte actuelle de huit hélicoptères civils S61 de Rotor Maxx Support et permettront d’élargir ses programmes actuels de location / vente d’aéronefs et de soutien total des aéronefs (TAS), indique l’entreprise dans un communiqué cette semaine sur la modernisation et la remise en service du Sea King. L’acquisition comprend un stock important de pièces, d’outils et d’équipements qui, ajoutés au stock déjà complet de l’entreprise, devrait largement au programme TAS inclus averc chaque livraison d’aéronef.

Rotor Maxx Support indique également que de nombreuses entreprises canadiennes disposent d’équipements, de systèmes et de modifications déjà disponibles ou sur le point de se trouver sur le marché mondial de l’aérospatiale, qui pourraient être appliquées à son programme de modernisation.

Le S61 / H-3 a été et continue d’être extrêmement populaire dans les opérations militaires et civiles à travers le monde et indique l’entreprise dans son communiqué, affirmant que, déjà, plusieurs acheteurs étrangers potentiels ont manifesté leur intérêt pour le mythique appareil qui a durant sa longue vie participé à une grande variété d’opérations, notamment des opérations de l’OTAN et d’autres opérations maritimes internationales, des opérations de recherche et de sauvetage, des opérations de secours lors de catastrophes, des opérations de lutte contre les stupéfiants, des opérations internationales de maintien de la paix, des opérations de lutte contre la piraterie et des patrouilles portant sur la pollution et la pêche.