Temps de lecture estimé : 3 minutes

Après plus d’un an d’opérations au Mali, la Force opérationnelle aérienne (FOA) des Forces armées canadiennes (FAC) déployée à Gao a terminé sa mission aujourd’hui. Un aspect important du soutien à multiples facettes du Canada consistait à fournir des capacités essentielles d’évacuation aéromédicale, de logistique et de transport dans le cadre de l’opération PRESENCE-Mali.

En juillet 2018, le Canada a déployé une FOA composée de 250 membres des FAC et de huit hélicoptères à Gao, au nord du Mali, dans le cadre de la MINUSMA, qui s’est avérée essentielle à la conduite des opérations des Nations Unies dans les régions éloignées et vulnérables du pays. Depuis, les femmes et les hommes déployés dans le cadre de l’opération PRESENCE‑Mali ont effectué 11 évacuations sanitaires aériennes et plus de 100 missions de transport. En date de cessation des tâches de transport aérien, le 31 juillet 2019, les hélicoptères canadiens ont transporté environ 2 800 passagers et livré 370 000 livres de fret, soit plus de 4 000 heures de vol.

Pour faciliter une transition harmonieuse et efficace avec le nouveau détachement d’hélicoptères roumain, les FAC ont fourni quatre vols de transport aérien intra‑théâtre de C‑17 pour faciliter le déploiement du personnel et de l’équipement roumains sur le théâtre. Une petite équipe de transition des FAC sera également déployée pour aider la Roumanie à se préparer à effectuer des opérations. Cela permettra d’atténuer les perturbations dans la disponibilité des capacités critiques pour les forces de la MINUSMA et aidera à mettre en place la rotation roumaine pour assurer le succès opérationnel. Le personnel des FAC a également rencontré des policiers civils canadiens, qui sont déployés avec la MINUSMA jusqu’en mars 2021, et a partagé les leçons retenues dans le cadre de leur travail en cours au Mali.

L’engagement du Canada au Mali contribue à assurer la stabilité et à bâtir un avenir meilleur pour sa population en favorisant le développement durable, la paix et la sécurité. Cette nouvelle phase de l’approche globale du Canada à l’égard du Mali continuera d’inclure l’aide diplomatique, humanitaire et en matière de développement, ainsi que les ressources et l’expertise policières et militaires canadiennes.

Citations

« L’opération PRESENCE-Mali reflète l’engagement de notre gouvernement à faire le maintien de la paix différemment. En fournissant de précieuses capacités de transport et de soins aéromédicaux, nous avons amélioré les opérations de la MINUSMA. Nous devons le succès de cette approche à nos femmes et à nos hommes dévoués en uniforme. Le Canada continuera d’appuyer l’ONU tout en dirigeant l’inclusion des femmes dans les opérations de paix. »

L’Honorable Harjit. S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« Le Canada est déterminé à participer aux missions de maintien de la paix de l’ONU, que nous considérons comme un outil essentiel pour créer un monde plus sûr et plus pacifique. Par notre soutien à la MINUSMA et par d’autres contributions au Mali et au Sahel, nous prenons des mesures concrètes pour assurer une paix et une stabilité durables au Mali. »

L’Honorable Chrystia Freeland, C. P., députée, ministre des Affaires étrangères

« Le professionnalisme des membres des Forces armées canadiennes s’est manifesté tout au long de la dernière année au Mali. Réussir une mission de cette envergure dans un environnement complexe et exigeant demande un haut niveau de débrouillardise, de patience et de détermination. Je suis plus qu’impressionné par le travail que notre personnel a accompli pour soutenir les opérations de paix en Afrique. »

Lieutenant‑général Mike Rouleau, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada

« Je suis extrêmement fier de nos soldats de la paix et de leurs réalisations au Mali au cours de la dernière année. En surmontant l’un des climats opérationnels les plus durs au monde, nos membres ont été une artère vitale tant pour les civils que pour les soldats de la paix dans le besoin. Grâce à leur professionnalisme exceptionnel et à leur esprit guerrier, ils ont prouvé qu’ils sont la base sur laquelle repose la réputation d’excellence de nos militaires. »

Colonel Travis Morehen, commandant de la Force opérationnelle au Mali

Faits saillants

  • En mars 2018, le Canada s’est engagé à fournir une FOA à la MINUSMA pour une période d’un an. Opérant dans le cadre de l’opération PRESENCE‑Mali, la FOA est devenue pleinement opérationnelle en août 2018 et a fourni à l’ONU un soutien essentiel en matière d’évacuation sanitaire aérienne, de logistique et de transport.
  • Depuis août 2018, environ 1 250 membres des FAC ont été déployés dans le cadre de l’opération PRESENCE‑Mali en tant qu’officiers d’état‑major, de soutien logistique et opérationnels.
  • Les FAC ont commencé leur départ progressif du Mali le 31 juillet avec l’arrêt des tâches de transport aérien. Pour limiter l’écart entre le départ de la FOA du Canada et l’arrivée de la Roumanie, la FOA a continué d’assurer une évacuation sanitaire aérienne de réserve jusqu’au 31 août. 

  • Quelques membres des FAC resteront dans la région jusqu’au rapatriement complet de l’équipement de la FOA, qui devrait être achevé au plus tard en janvier 2020. Ces membres ne fourniront pas de services d’évacuation aéromédicale, de logistique et de transport; ces responsabilités relèveront de la Roumanie.
  • L’engagement des Forces armées canadiennes envers l’ONU se poursuit dans le cadre de l’opération Présence‑Ouganda avec le déploiement d’un détachement de transport aérien tactique à l’appui des opérations de paix en Afrique.