Un homme arrêté en relation avec le décès en Floride d’un militaire canadien

3050
Le Cplc Martin Brayman est décédé le 9 septembre 2019 à Panama City, en Floride, des suites de blessures subies lors de son agression la nuit précédente, selon les Forces armées canadienne. (FAC)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Un homme a été arrêté en relation avec le décès en Floride du caporal-chef Martin Brayman des Forces armées canadiennes qui était alors en poste à Panama City, une petite ville portuaire du nord-ouest de la Floride.

Le caporal-chef Brayman est décédé lundi à Panama après une violente attaque la nuit précédente, nous ont confirmé les Forces armées canadiennes

«Ses proches parents ont été informés et les Forces armées canadiennes continuent de les soutenir en cette période difficile», a indiqué à 45eNord.ca la porte-parole du ministère de la Défense nationale à Ottawa, Jessica Lamirande. « Nos plus sincères sympathies vont à sa famille et à ses amis. »

Le bureau du shérif du comté de Bay, qui a communiqué avec les Forces armées canadiennes mardi, a déclaré avoir procédé à une arrestation. Le nom de suspect n’a pas été dévoilé.

D’après le bureau du shérif, le militaire a été agressé par un groupe de personnes qu’il avait invitées chez lui après les avoir rencontrées dans un bar.

La conjointe de Martin Brayman et une autre personne qui partage la résidence ont été témoins de l’attaque où un membre du groupe aurait frappé le militaire à la tête à plusieurs reprises avant que le groupe ne prenne la fuite à bord d’une voiture Mercedes de couleur blanche.

Le caporal-chef Brayman travaillait comme opérateur de contrôle aérospatial du NORAD. Il était affecté cette année au détachement Tyndall du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord à Panama City, en Floride.

Martin Brayman s’était enrôlé dans les Forces armées canadiennes en 2006.

Il a été déployé dans le cadre de l’opération CALUMET, le soutien du Canada à l’opération de maintien de la paix de la force multinationale et des observateurs dans la péninsule du Sinaï, d’octobre 2017 à mars 2018; et à l’Opérations ARTEMIS, la mission des Forces armées canadiennes visant à mettre fin au terrorisme et à rendre les eaux du Moyen-Orient plus sûres, d’avril à décembre 2008.

L’identité du suspect du meurtre du militaire canadien Martin Brayman en Floride dévoilée >>