Lancement du livre «Léo Major, un héros résilient».

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La semaine dernière, vendredi 25 octobre, a eu lieu le lancement du livre «Léo Major, un héros résilient» de Luc Lépine dans l’enceinte du Musée Régiment de la Chaudière à Lévis.

Pour l’occasion étaient présents, notamment, l’auteur et historien Luc Lépine, le représentant de la maison d’édition Hurtubise monsieur André Gagnon, le maire de la Ville de Lévis monsieur Gilles Lehouillier, les enfants de feu Léo Major, une délégation du Royal 22e Régiment ainsi qu’une délégation du Régiment de la Chaudière étaient présents.

La cérémonie a débuté par une visite du Musée où les invités ont pu profiter de l’occasion pour échanger sur l’histoire du Régiment de la Chaudière et l’impact de Léo Major lors de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre de Corée.

Par la suite, les représentants du Régiment de la Chaudière ainsi que ceux du Royal 22e Régiment ont procédé à des allocutions afin de souligner avec fierté l’impact qu’à eu ce héros québécois tant à l’époque des guerres qu’aujourd’hui.

L’auteur du livre, monsieur Luc Lépine, a aussi eu l’occasion de partager son expérience à l’écriture de ce livre et sa perception de Léo Major. Monsieur André Gagnon, représentant de la maison d’édition Hurtubise, le maire de la Ville de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier, ainsi que Hélène Major, fille de Léo Major, ont aussi pu prendre parole.

«Nos héros militaires francophones sont peu nombreux et ils sont devenus légendaires. Dans le feu de l’action, au moment où leur vie est en danger et que celle des autres est menacée, ils ont su agir avec hardiesse et acharnement. Leurs exploits témoignent d’un courage hors du commun. Le soldat Léo Major est de ceux-là», a déclaré l’auteur, Luc Lépine.

«La vie est faite de choix. Des choix qui définissent un individu et qui transcendent même la logique. Des choix qui heurtent la conscience des acquis chez l’Homme et bouleversent les conventions. C’est de ceci dont il est question chez Léo Major.», a pour sa part déclaré Eric Marmen, directeur du Musée Régiment de la Chaudière, préfacier du livre Léo Major, un héros résilient.

Conscient des sacrifices du soldat Major, le Musée ainsi que les membres passés et présents du Régiment de la Chaudière ont donc partagé ces moments privilégiés avec la famille de Léo Major ainsi que la population qui s’était déplacée pour l’occasion. C’est avec beaucoup de fierté que le Musée du Régiment participe maintenant à partager l’histoire de ce grand héros québécois.

Les faits en brefs

· Léo Major était un membre du Régiment de la Chaudière qui s’est fortement démarqué lors de la Seconde Guerre mondiale. Il a aussi par la suite participé à la Guerre de Corée au sein du Royal 22e Régiment où il s’est encore une fois démarqué.

· Léo Major est un héros québécois très connu en Europe, surtout en Hollande, où plusieurs rues et édifices publics portent son nom. Ses faits d’armes y sont même enseignés dans les écoles.

· Lors de la Seconde Guerre mondiale, Léo Major a été lourdement blessé à deux reprises. Il aurait normalement dû être rapatrié au pays, mais a refusé afin de continuer à combattre auprès de ses pairs.