Le président ukrainien «fatigué» du scandale avec Trump

Donald Trump, Rudy Giuliani, Nancy Pelosi, Mike Pompeo, Adam Schiff et Volodymyr Zelensky. [AFP]
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Le président ukrainien s’est dit mardi « fatigué » du scandale sur les pressions qu’aurait exercées sur lui l’administration de Donald Trump, actuellement empêtré dans une procédure de destitution, un affaire qui pèse sur les relations américano-ukrainiennes.

Interrogé pour savoir s’il était prêt à lancer, à la demande de Trump, une enquête contre le groupe ukrainien Burisma lié à son rival politique démocrate Joe Biden, Volodymyr Zelensky a lâché: «Tout le monde en Ukraine est tellement fatigué de Burisma».  

«Nous avons notre pays, nous avons notre indépendance, nous avons nos propres problèmes», a-t-il poursuivi à l’issue d’une conférence de presse à Kiev avec le premier ministre tchèque Andrej Babis.  

Les relations entre M. Zelensky, en poste depuis mai, et la Maison-Blanche sont au cœur d’une tempête politique secouant les États-Unis et valant au président américain une procédure de destitution.  

Les démocrates soupçonnent Donald Trump d’avoir abusé de ses pouvoirs à des fins politiques personnelles, en conditionnant une aide militaire de quelque 400 millions de dollars destinée à l’Ukraine à l’ouverture d’une enquête visant Hunter Biden, fils de Joe Biden, bien placé pour l’affronter lors de la présidentielle de 2020.

L’enquête devait viser les activités de Hunter Biden quand il siégeait entre 2014 et 2019 au conseil de surveillance de Burisma, producteur de gaz.

L’Ukraine, à couteaux tirés avec la Russie, est embarrassée par cette affaire et soucieuse de préserver ses relations à la fois avec Donald Trump et ses opposants, les États-Unis étant un allié clé dans son conflit avec Moscou.