La GRC dépose des accusations de terrorisme contre un jeune Ontarien

Temps de lecture estimé : < 1 minute

Au terme d’une enquête relative à la sécurité nationale, l’Équipe intégrée de la sécurité nationale (EISN) en Ontario a arrêté un individu de la région du Grand Toronto (RGT) et déposé contre lui des accusations d’infractions liées au terrorisme.

Les chefs d’accusation suivants ont été portés contre Ikar Mao (22 ans) de Guelph, en Ontario :

  • Participation à une activité d’un groupe terroriste, en contravention à l’article 83.18 du Code criminel;
  • Quitter le Canada pour participer à une activité d’un groupe terroriste, en contravention à l’article 83.181 du Code criminel.

Mao avait déjà été arrêté et jugé en Turquie pour des accusations de terrorisme pour ses liens allégués avec le groupe armé État islamique, a indiqué la constable Louise Savard, citée par La Presse Canadienne.

Mais il n’aurait pas été condamné en Turquie et serait rentré au Canada et c’est ainsi qu’il a été arrêté vendredi matin dans les bureaux d’un détachement de la GRC situé près de l’Aéroport international Pearson de Toronto.

« Je tiens à rassurer les citoyens de la région du Grand Toronto et tous les Canadiens que notre but principal est la sécurité et la protection du public en tout temps », a déclaré pour sa part le surintendant principal Michael LeSage, officier responsable des Opérations criminelles de la Division O en marge de cette affaire.