Le nouveau système d’abri sous tente pour quartier général chauffé et climatisé

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le nouveau système d’abris pour le quartier général, un nouveau système tactique d’abri sous tente, est entré cette année dans sa phase de mise en oeuvre et, après la capacité opérationnelle initiale en 2019, devrait atteindre sa capacité opérationnelle totale en 2021.

Le projet du comprend l’acquisition de 1 435 abris avec l’option de 338 abris supplémentaires comprenant jusqu’à :

  • 467 moyeux de raccordement;
  • 1 718 vestibules d’assombrissement et portes rigides;
  • 442 couloirs pour véhicule;
  • 8 500 nécessaires d’éclairage tactique;
  • 100 000 m 2 de revêtement de sol semi-rigide;
  • 1 170 climatiseurs;
  • 1 219 appareils de chauffage;
  • 1 025 conteneurs.

Ce système d’abri pour le quartier général (SAQG), améliorera grandement la capacité de l’Armée canadienne à planifier, coordonner et commander ses forces pendant des opérations d’entraînement et de déploiement, affirment les Forces armées canadiennes.

Le nouveau système, qui vise à satisfaire les différents besoins opérationnels aux pays et à l’étranger, offrira une meilleure protection contre les intempéries, une plus grande souplesse d’aménagement pour s’adapter aux différents besoins, et de meilleures systèmes électriques et d’éclairage avec chauffage et climatisation, précisent les Forces armées canadiennes.

Ces abris serviront de quartiers généraux tactiques et de postes de commandement, d’hébergement général, d’installations médicales (par exemple, pendant les opérations de secours en cas de catastrophe), ainsi que de locaux de réunions et de conférence.

Ces nouveaux abris sous tente sont adaptés à tous les environnements météorologiques, affirment les Forces armées canadiennes, même les plus extrêmes. Ils comportent du matériel de chauffage, de ventilation et de climatisation, sont dotés d’un plancher semi-rigide et d’un éclairage tactique améliorés. Ils sont écoénergétiques et pourront s’installer sans aucun outil.

Le contrat initial pour l’achat de l’équipement est d’une durée de cinq ans jusqu’en 2022. Après les cinq premières années, le ministère aura l’option de prolonger le soutien en service pour jusqu’à 20 ans, jusqu’en 2042.

Le 8 février 2017, c’est l’entreprise Weatherhaven qui s’était vue attribuer les contrats pour livrer le Système d’abri pour le quartier général. Un de ces contrats était pour la livraison des abris et du matériel connexe. Le deuxième contrat comprenait la fourniture d’un soutien en service initial pour une durée de cinq ans. Les deux contrats étaient d’une valeur d’environ 168 millions de dollars (taxes incluses). Si d’autres abris sont achetés et si l’on a recourt aux options de soutien en service, les contrats pourront avoir une valeur allant jusqu’à 350 millions de dollars (taxes exclues).