Coronavirus: les Canadiens rapatriés de Chine devraient arriver à la BFC Trenton vendredi matin

Un CC-130 Hercules à la BFC Trenton la plus importante base de l’Aviation royale canadienne au pays et la plaque tournante de la capacité de transport aérien stratégique du Canada (Creative Commons)
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Les Canadiens rapatriées jeudi de Chine devraient arriver à la base militaire de Trenton, dans le sud de l’Ontario, vendredi matin à l’aube.

Environ les deux tiers des 347 Canadiens qui cherchaient à quitter la ville de Wuhan pour s’éloigner de l’épidémie de coronavirus étaient sur des vols en direction du Canada jeudi.

Une cinquantaine de Canadiens auront aussi été évacués par un avion américain qui les déposera à Vancouver vendredi matin, d’où ils seront transportés à la BFC Trenton, en Ontario.

Le nombre exact de Canadiens évacués par l’avion américain jeudi est toutefois encore inconnu.

Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, a également confirmé qu’un second avion devra évacuer les citoyens canadiens laissés en territoire chinois. Ce second vol est prévu pour le 10 février et il est attendu au Canada le lendemain.

«Avec le deuxième appareil canadien, on sera capable de ramener tout le monde», a assuré le ministre Champagne au cours d’une conférence de presse, jeudi après-midi à Ottawa.

L’avion canadien qui a décollé de Wuhan au milieu de l’après-midi aujourd’hui (heure d’Ottawa) attendait 211 personnes, inscrites sur son manifeste de vol, mais seulement 194 personnes se sont présentées à l’aéroport, le ministre Champagne émettant l’hypothèse que les absents avaient peut-être changé d’avis et décidé de ne pas quitter la Chine.

Et finalement, lorsque l’avion s’est envolé, il n’avait que 176 passagers à son bord.

Pendant ce temps, les préparatifs vont bon train à la BFC Trenton, les Forces armées canadiennes travaillant en étroite collaboration avec les membres des agences civiles locales, provinciales et fédérales dans le cadre de l’opération Globe 20-01 pour accueillir les Canadiens qui reviendront de Chine.

Lundi, le chef d’état-major de la Défense, le général Jonathan Vance a adressé un message aux membres des Forces armées canadiennes en poste à la BFC Trenton, à leurs familles et aux citoyens voisins de la base pour les rassurer sur les protocoles et mesures de protection des militaires et de la population canadienne mis en place par les autorités.

À leur arrivée au Canada, les Canadiens rapatriés seront mis en quarantaine à la Base des Forces canadiennes de Trenton pendant

Et aujourd’hui, les médias canadiens étaient invités à voir les installations où les Canadiens rapatriés passeront deux semaines, la période d’incubation de la maladie étant de 14 jours.

Par la suite, la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, devra peut-être prévoir un autre lieu de quarantaine le 11 février, mais, pour l’instant, elle a déclaré attendre de savoir combien de personnes seront rapatriées avant de retenir d’autres facilités que Trenton..

Wuhan est l’épicentre de l’épidémie de coronavirus, qui affecte maintenant plus de 28 000 personnes et en a tué 563 en Chine. Au Canada, selon les chiffres du ministère fédéral de la Santé, 5 cas du nouveau coronavirus 2019 (nCoV-2019) ont été confirmés au Canada, en date du 6 février 2020, 3 en Ontario et 2 en Colombie Britannique.