COVID-19, Ottawa prêt à mobiliser 24 000 militaires, marins, aviateurs et réservistes

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Les Forces armées canadiennes prévoient de mobiliser 24 000 membres des forces régulières et de réserve pour répondre au nouveau coronavirus, ce qui équivaut à près du quart de l’effectif total des Forces armées et serait alors l’une des plus importantes mobilisations en temps de paix de l’histoire du Canada, a déclaré le ministre canadien de la Défense, Harjit Sajjan.

Quand elles seront appelées, les Forces armées canadiennes seront là, a déclaré le ministre. «L’ Armee canadienne, l’Aviation royale canadiennes et la Marine royale canadienne ont en tout jusqu’à 24 000 troupes qui peuvent aider les plus vulnérables, appuyer les provinces et territoires, et aider à ralentir la propagation de la Covid-19.»

Tout en se tenant prêts à aider à ralentir la propagation du virus, à appuyer les Canadiens les plus vulnérables et à fournir une aide logistique, les militaires sont aussi prêts à répondre aux inondations ou aux feux de forêt, a tenu à préciser le ministre.

L’effectif sur un pied d’alerte comprend maintenant 10 unités de l’armée de terre ainsi que des navires de la Marine et des aéronefs et équipages de l’armée de l’air.

Jusqu’à 500 troupes par unités sont ainsi prêtes à appuyer les collectivités par du soutien humanitaire et la livraison de denrées.

Les réservistes et les Rangers nordiques sont également en état d’alerte, a déclaré le ministre Sajjan.

En plus des Forces régulières, les Forces canadiennes préparent en effet des unités de Première réserve partout. « » Ces équipes flexibles peuvent opérer comme forces d’intervention locales pour donner du soutien humanitaire, placer des postes de contrôle-santé et répondre aux désastres naturels.», a expliqué le ministre de la Défense.

Une attention particulière a été portée aux besoins des communautés autochtones & du Nord & de l’Arctique. C’est pourquoi 50 groupes de patrouille de Rangers seront là pour aider notre compréhension des besoins dans le Nord pour mieux y répondre.

L’aide des Forces armées canadiennes pourraient s’avérer particulièrement utiles aux communautés du Nord et de l’Arctique qui ont des capacités limitées de soutien sanitaire et logistique. «Nous sommes en contact avec de nombreuses communautés isolées», a ajouté le ministre Sajjan. «Nous sommes en mesure de fournir un soutien direct aux collectivités du Nord.»

De plus, l’Aviation royale canadienne a toute la capacité & le personnel nécessaires pour soutenir une réponse pangouvernementale à la Covid-19 et plusieurs différents hélicoptères & avions de transport seront disponibles si besoin est, de poursuivre le ministre.

Et la Marine royale canadienne pendant ce temps se prépare à répondre rapidement aux communautés côtières qui pourraient avoir besoin d’aide.

Les équipages du la frégate NCSM Ville de Québec et du navire de défense côtière NCSM Moncton ainsi qu’un détachement d’hélicoptères Cyclone ont reçu l’ordre de s’isoler dans un hôtel de Halifax pendant deux semaines.

Le contre-amiral Craig Baines, commandant de la force opérationnelle interarmées pour l’Atlantique, a ordonné aux marins des deux navires ainsi qu’à l’équipage du détachement d’hélicoptères maritimes de s’isoler pour s’assurer qu’ils ne seront pas infectés au moment de partir en mission.

Le 27 mars, le chef d’état-major de la Défense, le général Jonathan Vance avait annoncé dans une lettre de six pages adressée aux familles et militaires des Forces armées canadiennes que les Forces armées canadiennes se mettaient dorénavant en mode alerte et se préparaient à jouer un rôle d’importance dans la lutte contre l’épidémie de COVID-19.

Même si jusqu’ici, aucune province n’a encore réclamé le déploiement de soldats, mais la situation continue d’évoluer rapidement et Ottawa est tout à fait disposé à mobiliser les troupes si nécessaire, a indiqué clairement dimanche le premier ministre Justin Trudeau durant sa conférence de presse quotidienne du 29 mars..

Le premier ministre Trudeau avait été plus loin et s’était déclaré dimanche prêt à déployer des soldats des Forces armées canadiennes pour appuyer les provinces dans leurs efforts visant à faire respecter les directives de confinement de leur population sur leur territoire respectif.

Le ministre Sajjan, même s’il a focalisé sur d’autres formes d’aide, a donc laissé la porte ouverte à ce que des militaires aident à faire respecter les directives de santé publique, si besoin est.

Quant au chef d’état-major de la défense, le général Jonathan Vance, il a indiqué de son côté que les militaires pourraient également fournir du personnel médical et des ingénieurs, si nécessaire.

À lire aussi:

Les Forces armées canadiennes en mode alerte, prêtes pour la lutte contre la pandémie >>

Lutte à la COVID-19: 9 Canadiens sur 10 prêts à se tourner vers les Forces armées canadiennes >>