Trump évoque la possibilité que les talibans prennent le pouvoir après le retrait américain

0
12
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Le président américain Donald Trump a évoqué vendredi la possibilité que les talibans prennent le pouvoir après le retrait des forces américaines d’Afghanistan. 

«Ce n’est pas censé se passer comme ça, mais c’est une possibilité», a-t-il jugé.  

S’exprimant depuis la Maison-Blanche, Donald Trump a assuré que les pays devaient « se prendre en main », estimant qu’à terme, le gouvernement afghan devrait assurer sa propre sécurité.  

«Nous ne pouvons être là-bas pour les 20 prochaines années […] on ne peut pas tenir la main de quelqu’un éternellement», a-t-il insisté.  

Les États-Unis et les talibans ont signé samedi dernier un accord à Doha qui ouvre la voie à un retrait complet des troupes étrangères d’Afghanistan sous 14 mois à condition que les talibans tiennent leurs engagements en matière de lutte antiterroriste et que le dialogue interafghan progresse.

Après une semaine de «réduction de la violence» globalement respectée, qui avait été imposée par Washington comme préalable à l’accord de samedi, les talibans ont repris leurs attaques contre les forces afghanes.

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a jugé jeudi ce «regain» de violence «inacceptable».  

Cette détérioration de la situation fait peser des craintes sur les négociations de paix directes et inédites censées commencer le 10 mars entre les insurgés et le gouvernement afghan.

«La violence doit être réduite immédiatement pour que le processus de paix puisse aller de l’avant», a-t-il dit.