L’échéance de l’appel d’offres pour remplacer les CF18 encore repoussée

Un CF-18 Hornet, en Norvège, durant Trident Juncture, le 26 octobre 2018 (Caporal Bryan Carter, 4 Wing Imaging)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Ottawa repousse encore une fois d’un mois l’échéance de l’appel d’offres pour le remplacement des CF18, en raison de la pandémie de COVID-19, la date limite pour la présentation des propositions préliminaires pour le Projet de capacité future en matière d’avions chasseurs étant maintenant fixée à la fin juillet au lieu du 30 juin prochain.

Le Canada compte acheter 88 nouveaux avions de chasse à un coût estimé à 19 milliards CAD, pour remplacer les CF-18 âgés de près de 40 ans. Il s’agit de l’investissement le plus important dans l’Aviation royale canadienne depuis plus de 30 ans. Depuis le retrait le retrait du «Rafale» de la société française Dassault à l’automne 2018 et de l’«Eurofighter Typhoon» d’Airbus en août 2019, il ne reste plus que trois avions sont actuellement en lice pour les remplacer: le F-35 de Lockheed Martin, le Super Hornet de Boeing et le Gripen de Saab.

«La pandémie de COVID-19 pose de nombreux défis aux entreprises et à leurs fournisseurs », a indiqué Stéfanie Hamel, porte-parole de Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) citée par La Presse canadienne. «Cette situation sans précédent a eu un impact sur la finalisation des propositions ».

«Afin d’appuyer notre engagement de tenir une compétition juste et transparente, la prolongation de l’échéance pour présenter leur soumission permettra aux fournisseurs de présenter leur offre la plus compétitive au Canada.», a-t-elle expliqué.

En février, à la demande de l’industrie, la date limite du 30 mars pour la présentation des propositions avait déjà été repoussée au 30 juin, faisant subir encore un nouveau retard au remplacement de la flotte de CF-18 vieillissants. Le problème étant que, pendant tout ce temps, le Canada doit consacrer plus d’un milliard de dollars pour garder les désormais vénérables CF-18 en vol jusqu’en 2032.

Et, ironie du sort, ce nouveau report à fin juillet de l’échéance de l’appel d’offres pour le remplacement des CF-18 survient alors que le gouvernement fédéral a effectué un autre versement de 70,1 millions $ US [98,8 $ CAD] pour sa participation au programme de développement de l’avion de chasse F-35, en dépit de l’incertitude qui demeure sur l’acquisition de ces appareils par le Canada.

Services publics et Approvisionnement Canada avait également confirmé plus tôt cette semaine qu’un des trois constructeurs en lice avait demandé une deuxième extension, sans toutefois préciser lequel.