Nouveau commandant de la Force opérationnelle interarmées – IMPACT et de la Force opérationnelle du Centre

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Vendredi, le brigadier‑général (Bgén) Michael Wright a pris le commandement de la Force opérationnelle interarmées – IMPACT (FOI-I) et de la Force opérationnelle du Centre (FO-C) au Camp Canada, au Koweït. Le Bgén Wright remplace le Bgén Michel-Henri St-Louis, qui commandait la FOI-I depuis mai 2019 et avait récemment pris les fonctions de commandant de la FO-C en avril 2020.

L’opération IMPACT constitue la mission canadienne d’instruction et de renforcement des capacités au Moyen‑Orient. Cette mission contribue à mettre en place des conditions favorisant le succès à long terme des partenaires régionaux en permettant à leurs forces de sécurité de planifier et d’exécuter plus efficacement les opérations militaires visant à affaiblir et à vaincre les groupes extrémistes violents comme Daech et à améliorer la sécurité et la stabilité dans la région. La FOI-I se concentre sur l’encadrement et la formation dans le but fondamental d’améliorer les capacités et les compétences des pays partenaires, et plus particulièrement des commandants, des dirigeants et des instructeurs.

La FO-C mène des opérations dans le cadre de l’opération FOUNDATION, la contribution des Forces armées canadiennes à la lutte contre le terrorisme en collaboration avec les États‑Unis et d’autres pays. La FO-C comprend également des officiers d’état‑major et d’autres membres du personnel déployés au Qatar, à Bahreïn et à Abou Dhabi (ÉAU).

Citations

«Cette passation de commandement souligne le fait que la Force opérationnelle interarmées – IMPACT a produit des résultats pendant une autre année. Grâce à une équipe exceptionnelle d’hommes et de femmes oeuvrant dans une zone de responsabilité qui couvre sept pays différents, nous avons été en mesure de générer des résultats positifs pour nos partenaires et alliés. Que ce soit en renforçant les capacités au Liban, en Jordanie et en Irak, en faisant face à la montée en flèche des tensions régionales au début de l’année 2020, en s’adaptant à la situation engendrée par la COVID-19 ou en contribuant aux opérations dans le golfe Persique, cette équipe a relevé tous les défis, et c’est pour moi un honneur d’y avoir pris part.»

Le brigadier‑général Michel-Henri St-Louis, commandant sortant de la de la Force opérationnelle interarmées – IMPACT et de la Force opérationnelle du Centre 

«Je suis très content de prendre le commandement de la Force opérationnelle interarmées – IMPACT. Au cours de la dernière année, le brigadier‑général St-Louis et son équipe ont fait un travail exceptionnel en réorientant la mission vers le renforcement des capacités tout en s’adaptant aux vives tensions régionales ainsi qu’aux défis posés par la pandémie de COVID-19. Je suis reconnaissant d’avoir la chance de diriger cette équipe, et je me réjouis à l’idée de continuer à améliorer la stabilité dans la région tout en démontrant l’engagement du gouvernement du Canada à promouvoir la paix et la sécurité au Moyen‑Orient.»

Le brigadier‑général Michael Wright, nouveau commandant de la de la Force opérationnelle interarmées – IMPACT et de la Force opérationnelle du Centre

Faits en bref

  • Depuis mai 2019, la FOI-I a fourni des capacités de transport aérien afin de soutenir les efforts des FAC et de la Coalition mondiale de lutte contre Daech, et a formé et encadré des partenaires en Irak, en Jordanie et au Liban, notamment dans les domaines suivants : 
    • premiers soins au combat;
    • instruction au tir;
    • instruction sur les menaces explosives;
    • leadership;
    • opérations hivernales;
    • logistique;
    • coopération civilo‑militaire;
    • défense chimique, biologique, radiologique et nucléaire. 
  • La FOI-I est composée des éléments suivants :
    • un quartier général, qui est situé au Koweït et est responsable du commandement et du contrôle de la mission;
    • des équipes canadiennes d’aide à l’instruction en Jordanie (ECAI-J) et au Liban (ECAI‑L) qui contribuent à renforcer les capacités militaires et de sécurité de ces pays grâce à des activités d’encadrement et de formation et à l’exécution de projets et de programmes d’infrastructure;
    • une force opérationnelle aérienne comprenant des éléments au Koweït et en Irak chargée du transport de l’équipement et du personnel canadiens, de l’OTAN et de la Coalition dans les zones d’opérations;
    • une unité de formation et de coordination qui est l’Élément de commandement et de soutien national pour l’Irak. Cette unité soutient et coordonne les efforts de renforcement des capacités des forces de sécurité des FAC partout en Irak afin de promouvoir les intérêts en matière de sécurité régionale et nationale et d’appuyer la mission de l’OTAN en Irak (NMI) et la Force opérationnelle interarmées multinationale de l’opération INHERENT RESOLVE (FOIM-OIR) dirigée par les États‑Unis;
    • des équipes d’officiers d’état‑major et d’aide à l’instruction intégrées à la FOIM-OIR dirigée par les É.‑U. dont les efforts continus contribuent à une défaite durable de Daech en Irak;
    • des équipes d’officiers d’état‑major et d’aide à l’instruction intégrées à la NMI qui fournissent un encadrement, une aide et de la formation aux forces de sécurité irakiennes ainsi que de l’aide au gouvernement irakien pour renforcer ses institutions de sécurité;
    • un certain nombre d’unités de soutien, dont une unité de police militaire avec détachements au Koweït et en Irak, ainsi que le Centre de soutien opérationnel – Asie du Sud‑Ouest, qui fournit un soutien continu aux opérations des FAC dans la région. 
  • Des mesures ont également été mises en œuvre depuis mars 2020 pour protéger le personnel en déploiement contre les risques liés à la COVID-19.