Opération LASER: hausse modérée du nombre de militaires infectés et déploiement prolongée

Des membres du 12e Régiment blindé du Canada se rendent au centre d'hébergement et de soins de longue durée Vigi Mont-Royal, pour fournir de l'aide lors de l'opération LASER, à Montréal, au Québec, le 11 mai 2020. [MDN]
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Alors que le premier ministre canadien a annoncé aujourd’hui la prolongation de la mission, le bilan des militaires travaillant dans des centres de soins de longue durée du Québec et de l’Ontario atteints de la COVID-19, est passé de 29 à 36, rapportent les Forces armées canadiennes,

Le nombre de militaires qui assistent les autorités civiles dans les établissements de soins de longue durée dans le cadre de l’opération LASER atteints de la COVID-19 avait fait un bond spectaculaire le 21 mai, passant de 5 à 28 en moins de deux semaines.

Une personne de plus avait ensuite été testée positive en Ontario, faisant passer le total pour les deux provinces, Québec et Ontario, à 29 personnes testées positives.

Aujourd’hui, les Forces armées canadiennes annoncent une hausse modérée.

En date du 24 mai, selon les derniers chiffres disponibles, la répartition des cas de COVID-19 détectés chez les militaires des FAC déployés dans le cadre de l’opération LASER pour travailler dans les ESLD au Québec et en Ontario est comme suit :

  • Ontario
    • 14 personnes testées positives
  • Québec
    • 22 personnes testées positives

(Source: Défense nationale)

Les Forces armées canadiennes et le ministère de la Défense nationale (MDN), qui se refusaient depuis le 20 mars à divulguer le nombre de militaires atteints pour des raisons de «sécurité opérationnelle», s’étaient engagés le 15 mai à fournir toutes les deux semaines des mises à jour pour informer les Canadiens sur le nombre de militaires infectés par la COVID-19 dans le cadre de leur travail dans les établissements de soins de longue durée (ESLD) au Québec et en Ontario.

Puis, peu après, elles ont annoncé qu’elles publieront plutôt une mise à jour quotidienne, ne cachant pas qu’elles s’attendent à davantage de cas alors que les militaires continuent de travailler dans des foyers de soins de longue durée dans ces deux provinces, dont l’une, le Québec, est la province la plus affectée du pays et où l’essentiel des troupes se trouve dans la grande région de Montréal, l’épicentre de la pandémie au Canada.

Les chiffres sont toujours les chiffres du jour précédent et seulement, du moins pour l’instant, sur jour semaine, et, comme l’intention est d’avoir des mises-à-jour par journée complète, la Défense fait le compte seulement du jour précédent.

Ce sont maintenant plus de 1700 membres des Forces armées canadiennes qui sont déployés dans une trentaine de foyers de soins de longue durée, 25 au Québec et cinq en Ontario. Ils offrent une assistance médicale et assurent également des rôles de soutien, notamment pour l’entretien, l’alimentation et l’aide aux besoins essentiels des résidents.

Les Forces armées assurent que tous les militaires déployés dans ces établissements disposent d’un équipement de protection individuelle (EPI) et ont reçu une formation adéquate sur la façon de l’utiliser. En outre, ces militaires sont aussi logés dans des hôtels afin de protéger les autres membres des Forces armées. Mais la mission n’est pas pour autant sans risque.

Dès l’apparition de symptômes associés à la COVID-19, les militaires sont placés en isolement pendant 14 jours et/ou subissent un test de dépistage pour confirmer le diagnostic. Au besoin, les militaires atteints de la COVID-19 reçoivent alors des soins médicaux et du soutien jusqu’à ce qu’ils se rétablissent. Une recherche des contacts s’effectue également pour tenter de limiter la propagation de la maladie.

Le déploiement au Québec et en Ontario sera prolongée

La caporal Cynthia Bolduc, technicienne médicale du 25e Centre des services de santé des Forces canadiennes (Bagotville), aide une résidente du Centre d’hébergement Jean-De La Lande, dans le cadre de l’opération LASER à Montréal, au Québec, le 18 mai 2020.. [MDN]

En date du 26 mai 2020, 1504 membres des FAC soutiennent les autorités civiles dans 23 CHSLD au Québec.

Les membres des FAC déployés ont été répartis en équipes de renfort aux soins de santé civils (RSSC) comprenant un responsable médical supérieur, des préposés aux soins personnels et des troupes de soutien. La composition précise de chaque équipe est déterminée par les besoins de chaque établissement, besoins déterminés pendant la phase de reconnaissance. Chaque établissement peut compter sur les services d’entre 14 et 60 militaires, et ceux-ci collaborent avec les responsables médicaux civils sur place.

Du soutien est présentement offert dans les établissements suivants :

1. Grace Dart Extended Care Centre (Montréal)
2. CHSLD Vigi Reine-Elizabeth (Montréal)
3. Résidence Berthiaume-Du Tremblay (Montréal)
4. CHSLD Vigi Mont-Royal (Ville Mont-Royal)
5. CHSLD Floralies-De-Lasalle (Lasalle)
6. Centre d’hébergement de Saint-Laurent (Saint-Laurent)
7. CHSLD Argyle (Saint-Lambert)
8. CHSLD Benjamin-Victor-Rousselot (Montréal)
9. CHSLD Auclair (Montréal)
10. CHSLD de la Rive  (Laval)
11. CHSLD Eloria-Lepage (Montréal)
12. Centre d’Hébergement Jean-De-La-Lande (Montréal)
13. Centre d’Hébergement Saint-Andrew (Montréal)
14. CHSLD Denis-Benjamin Viger (Montréal)
15. Le Bellagio (Longueuil)
16. Centre d’Hébergement Real-Morel (Montréal)
17. CHSLD Jean-Hubert-Biermans (Montréal)
18. Centre d’Hébergement Saint-Margaret (Montréal)
19. CHSLD Cartierville (Montréal)
20. Centre d’Hébergement Nazaire-Piché (Montréal)
21. CHSLD de Lachine (Lachine)
22. CHSLD Paul-Gouin (Montréal)
23. CHSLD Henri-Bradet (Montréal)

Le personnel des forces armées canadiennes a accompli ses tâches dans les établissements suivants :
            1. CHSLD Hôpital Sainte-Anne (Sainte-Anne-de-Bellevue)
            2. CHSLD Valéo (Saint-Lambert)
            3. CHSLD Villa Val des Arbres (Laval)
            4. Manoir de Verdun (Montréal)
            5. Centre d’hébergement Yvon-Brunet (Montréal)

En Ontario

En date du 22 mai 2020, 285 membres des FAC soutiennent les autorités civiles dans 5 établissements de soins de longue durée en Ontario.

Du soutien est présentement offert dans les établissements suivants:

  • Orchard Villa, à Pickering
  • Altamont Care Community, à Scarborough
  • Eatonville, à Etobicoke
  • Hawthorne Place, à North York
  • Holland Christian Homes Grace Manor, à Brampton

En conférence de presse ce matin, le premier ministre Justin Trudeau a indiqué avoir reçu une demande de l’Ontario et du Québec en vue de la prolongation de la mission des Forces armées canadiennes dans les centres de soins pour aînés des deux provinces. Une requête qui sera approuvée, a déclaré le premier ministre.

Les militaires dénoncent la situation dans des centres en Ontario

Par ailleurs, un rapport dénonce la situation dans les centres pour aînés en Ontario basé sur des témoignages de militaires qui ont été envoyés dans quelques-uns de ces établissements en renfort pour assister le personnel civil.

Le document, a révélé le premier ministre Trudeau en conférence de presse ce matin, est accablant.«J’ai lu le rapport des Forces armées canadiennes hier [lundi], et je peux dire que c’était extrêmement dérangeant. On a fait parvenir ce rapport en fin de semaine au gouvernement de l’Ontario».

«J’ai eu de la tristesse, j’ai été choqué, j’ai été déçu, j’ai été fâché. Je pense qu’on voit une situation qui, évidemment, est une réalité liée actuellement à la COVID, mais qui est là depuis longtemps. Nous devons entreprendre [des améliorations] en tant que pays», a poursuivi le premier ministre.

Le rapport en question devrait être rendu public en début d’après-midi par le gouvernement de Doug Ford.