Rapatriement à la BFC Trenton des militaires disparus dans l’écrasement du Cyclone [VIDÉO]

La cérémonie marquant le rapatriement des six membres des Forces armées canadiennes décédés lors de l'écrasement de l'hélicoptère du NCSM Fredericton au cours de l’opération REASSURANCE s'est déroulée ce mercredi 6 mai en après-midi à la 8e Escadre/BFC Trenton. [capture d'écran/RCN/45eNord.ca]
Temps de lecture estimé : 2 minutes

La cérémonie marquant le rapatriement des six membres des Forces armées canadiennes décédés lors de l’écrasement de l’hélicoptère du NCSM Fredericton au cours de l’opération REASSURANCE s’est déroulée ce mercredi 6 mai en après-midi à la 8e Escadre/BFC Trenton en présence des familles des disparus, du premier ministre Trudeau, du ministre de la Défense, du chef d’état-major de la Défense et de plusieurs autres dignitaires.

L’écrasement du CH-148 Cyclone, dont la cause reste inconnue alors que l’enquête se poursuit, représente la plus grande perte de vies en un jour pour les Forces armées canadiennes depuis que six soldats canadiens ont été tués dans un bombardement routier en Afghanistan le dimanche de Pâques 2007.

Sous un ciel partiellement nuageux, six corbillards étaient alignés à 14h15 sur le tarmac en attendant l’arrivée de l’avion de transport C-17 Globemaster alors que les familles des membres disparus des Forces s’entretenaient en privé avec le premier ministre Justin Trudeau dans un immeuble le long du tarmac.

Peu de temps après, le Globemaster a atterri et a roulé jusqu’à la zone de débarquement.

Puis, le cercueil de l’enseigne de vaisseau de première classe Abbigail Cowbrough, la navigatrice de 23 ans de Halifax dont le corps a été retrouvé peu de temps après que l’hélicoptère Cyclone s’est écrasé en mer Ionienne le 29 avril à son retour d’une mission de formation de l’OTAN, a été lentement transporté du Globemaster par huit porteurs militaires à un corbillard en attente où la famille de la jeune militaire a pu lui rendre hommage au son de la complainte de la de cornemuse.

Puis suivirent, portées sur un coussin, les coiffes militaires des autres membres de l’équipage du Cyclone, portés disparus et présumés décédés, mais dont on n’a pas retrouvé les corps malgré les recherches: le capitaine Brenden Ian MacDonald, le capitaine Kevin Hagen, le capitaine Maxime Miron-Morin, le sous-lieutenant. Matthew Pyke et le caporal-chef Matthew Cousins.

Une par une, elles ont été transportées de l’avion vers un autre corbillard qui attendait et où les familles de chacun des disparus ont pu leur rendre hommage à leur tour.

Les rappels de la pandémie de COVID-19 étaient bien visibles pendant la cérémonie, de la foule clairsemée à l’extérieur de la BFC Trenton aux masques et à distanciation des familles des victimes, du personnel militaire et des dignitaires présents, mais, faisant fi de la distanciation sociale, certains membres des familles endeuillées n’ont pu s’empêcher de s’étreindre.

Après la cérémonie, le cortège s’est dirigé vers Toronto en empruntant l’Autoroute des Héros.Mais, en raison de la pandémie, les autorités avaient prié les gens rester à la maison pendant la procession traditionnelle sur l’autoroute en direction de Toronto.