Rapport accablant des Forces armées sur la situation dans les centres pour aînés en Ontario

Des membres du 2e Régiment d'artillerie de campagne se joignent a l’équipe médicale et d’entretient ménager du centre d’hébergement et de soins de longue durée Argyle, dans le cadre de l'opération LASER, à Saint-Lambert, Québec, le 30 avril 2020. [Archives/MDN]
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Un rapport accablant des Forces armées canadiennes dénonçant la situation dans les centres pour aînés en Ontario basé sur des témoignages de militaires qui ont été envoyés dans quelques-uns de ces établissements en renfort pour assister le personnel civil a été rendu public cet après-midi par le premier ministre ontarien, Doug Ford, et un rapport semblable serait en cours de préparation pour le Québec.

Le document de 15 pages est signé par le Brigadier-General Conrad Mialkowski, commandant de la 4e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Centre), responsable pour toutes les opérations dans la province de l’Ontario.

«Le ministre Sajjan, comme tous les Canadiens, a été choqué par le rapport des observations des FAC dans les centres de soins de longue durée de l’Ontario. Il a reçu le rapport, dans une lettre datée du 21 mai, envoyée de la part des Forces armées canadiennes, le 22 mai et l’a transférée au ministre Blair [Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, NDLR] le jour-même.», a indiqué à 45eNord.ca Floriane Bonneville, attachée de presse du ministre de la Défense.

Les militaires qui assistent le personnel civil dans ces centres ont fait des observations si «sérieuses» sur le non respect des normes et la qualité des soins médicaux que les autorités fédérales ont alors jugé nécessaire d’alerter les autorités civiles.

Ce matin en conférence de presse, le premier ministre Trudeau avait lui-même évoqué le rapport qu’il jugeait accablant. «J’ai lu le rapport des Forces armées canadiennes hier [lundi], et je peux dire que c’était extrêmement dérangeant. On a fait parvenir ce rapport en fin de semaine au gouvernement de l’Ontario». «J’ai eu de la tristesse, j’ai été choqué, j’ai été déçu, j’ai été fâché. Je pense qu’on voit une situation qui, évidemment, est une réalité liée actuellement à la COVID, mais qui est là depuis longtemps. Nous devons entreprendre [des améliorations] en tant que pays», avait dit le premier ministre canadien.

Le rapport rendu public aujourd’hui porte ainsi sur la maltraitance des aînés, le piètre contrôle des règles d’hygiène et les conditions de soins horribles dans les cinq centres de soins pour personnes âgées en Ontario où ont été déployés les membres des Forces armées canadiennes dans le cadre de l’opération LASER: Orchard Villa, à Pickering, Altamont Care Community, à Scarborough, Eatonville, à Etobicoke, Hawthorne Place, à North York, et Holland Christian Homes Grace Manor, à Brampton.

Problèmes de contrôle de l’infection, de fournitures, de manque de personnel, de communication, d’agressivité envers des patients, de conduite inappropriée, on sort de la lecture de ce rapport un peu étourdi.

Rapport (en anglais) des Fo… by Radio-Canada on Scribd

«Le système est brisé et nous devons le réparer, peu importe la façon», a pour sa part dû admettre le premier ministre ontarien Doug Ford cet après-midi.

«Je pense que c’est épouvantable et dégueulasse ce qui est arrivé ! La dignité de ces résidents ! Ne pas les laver ! C’est la base de laver les patients ! C’est si troublant… C’est le pire rapport que j’ai lu de ma carrière ! […] De laisser quelqu’un au sol alors qu’il est tombé, c’est effroyable !», a déclaré le premier ministre ontarien, visiblement ému.

«Ces cinq établissements avaient atteint une situation critique, c’est pourquoi nous avions demandé l’aide des militaires, mais jusqu’à hier matin, nous ne savions pas à quoi ces résidents faisaient face. Ce rapport m’a fendu le cœur. Il est horrible, déchirant et choquant que ça puisse arriver au Canada. Lire ce rapport a été la pire chose que j’ai dû faire comme premier ministre», a-t-il ajouté.

Le 10 mai dernier, jour de la Fête des mères, une voiture qui passe devant le centre Holland Christian Homes Grace Manor, à Brampton, montre son soutien aux membres des Forces armées canadiennes envoyés en renfort . [MDN]

Une enquête «complète» sur la situation dans ces cinq établissements, incluant une enquête du coroner en chef pour déterminer s’il y a eu des éléments criminels liés à un décès mis en lumière dans le rapport, va maintenant être lancée.

En conférence de presse ce matin, le premier ministre Justin Trudeau avait déjà indiqué avoir reçu une demande de l’Ontario et du Québec en vue de la prolongation de la mission des Forces armées canadiennes dans les centres de soins pour aînés des deux provinces. Une requête qui sera approuvée, avait alors déclaré le premier ministre canadien.

Par ailleurs, «Il y aura un rapport des Forces armées canadiennes sur la situation dans les CHSLD du Québec», a indiqué Mary-Liz Power, l’attachée de presse du ministre fédéral de la Sécurité publique Bill Blair. On ne sait pas encore quand il sera remis au gouvernement, mais le document est déjà «en cours de préparation».