Trump suggère à Poutine d’impliquer Pékin pour limiter la course aux armements

Les présidents russe et américain se serrent la main lors d'une rencontre bilatérale, durant le sommet du G20, à Osaka au Japon, le 28 juin 2019. (AFP)
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Le président américain Donald Trump a suggéré jeudi, lors d’un appel à son homologue russe Vladimir Poutine, d’impliquer la Chine dans de nouveaux pourparlers sur la limitation de la course aux armements, a déclaré la Maison-Blanche.  

«Le président Trump a réaffirmé que les États-Unis étaient engagés dans une limitation efficace des armements qui inclut non seulement la Russie, mais aussi la Chine, et attend avec impatience de futures discussions pour éviter une course aux armements coûteuse», a indiqué l’exécutif américain dans un communiqué.

Les États-Unis et la Russie – puissances rivales durant la Guerre froide – ont abandonné l’année dernière le traité de désarmement INF, qui interdisait les missiles d’une portée de 500 à 5500 kilomètres.

Washington menace aussi de quitter le traité New Start, qui maintient les arsenaux nucléaires des deux pays bien en deçà du niveau de la Guerre froide et dont le dernier volet arrive à échéance en 2021.

Donald Trump fait pression pour que la Chine soit impliquée dans un futur accord, arguant que la capacité nucléaire et de missiles de Pékin est en rapide expansion.