Un Snowbird s’écrase à Kamloops en Colombie-Britannique

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Article remis à jour à 19h40

Un avion des Snowbirds, la patrouille acrobatique des Forces armées canadiennes, s’est écrasé près de la communauté de Kamloops en Colombie-Britannique à 11h30, heure de Kamloops, peu après son décollage de l’aéroport de Kamloops pour Comox.

Les Forces armées canadiennes ont confirmé en début de soirée la mort d’un des deux membres d’équipage: « Le cœur lourd, nous vous annonçons qu’un membre de l’équipe des Snowbirds des FC est décédé et qu’un autre a subi de graves blessures. Nous confirmons que nous avons contacté les membres de la famille proche des personnes concernées. De plus amples détails suivront bientôt. »

Des médias néo-écossais rapportent que la victime est la capitaine Jenn Casey de Halifax, qui était aussi l’officier des affaires publiques des Snowbirds, pendant que, sur les médias sociaux se multiplient les messages de condoléances.

Diplômée de l’Université Dalhousie et l’Université du King’s College à Halifax, Jen Casey s’était enrôlée dans l’Aviation canadienne en 2014. Elle est devenue membre des Snowbirds en 2018. Avant de se joindre les Forces armées canadiennes, elle a travaillé comme journaliste radio et productrice pour News 95.7 à Halifax, un des médias qui rapportent aujourd’hui la triste nouvelle.

Sa première affectation en tant qu’officier des affaires publiques a été à la 8e Escadre Trenton, carrefour de l’avuation militaire canadienne. Elle avait passé la saison 2018 avec l’équipe de démonstration des CF-18, voyageant en Amérique du Nord et au Royaume-Uni.

Le Tutor se serait écrasé sur le terrain d’une résidence à quelques mètres à peine d’une maison et s’est embrasé par la suite, mettant également le feu à la résidence rapporte le journal local Kamloops This Week qui affirme que le pilote a atterri sur le toit d’une autre maison du quartier.

Les Snowbirds sont généralement, comme c’est le cas ici, opérés par deux membres d’équipage, soit un pilote et un mécanicien de bord. Le pilote a survécu mais a subi des blessures graves, qui ne mettent toutefois pas sa vie en danger.

Personne au sol n’a été blessé.

Des vidéos de l’événement où on peut voir l’appareil en difficulté s’écraser peu après le décollage ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux peu après l’événement.

On peut y voir deux appareils CT-144 Tutor décoller à l’aéroport de Kamloops. Puis, très peu de temps après le décollage, un des appareils se détache en prenant de l’altitude avant de piquer du nez et de plonger vers le sol, tout en faisant une vrille.

Opération INSPIRATION

Les Snowbirds des Forces canadiennes avaient suspendu leurs activités en raison de la pandémie de Covid-19 le 20 mars 2020 pour protéger la santé des membres de l’équipe qui sont alors restés chez eux et ont pratiqué l’éloignement physique. 

Mais, fin avril, l’équipe acrobatique avaient lancé une tournée pancanadienne, l’opération INSPIRATION, où elle parcourait le pays pour saluer les Canadiens et les Canadiennes qui contribuent aux efforts pour combattre la propagation de la COVID-19.

Un peu plus tôt aujourd’hui, les Snowbirds avait indiqué sur leur compte Twitter qu’ils devaient se rendre à Vernon, non loin de Kamloops, dans le cadre de l’opération INSPIRATION. Un survol du sud de la Colombie-Britannique, ainsi que de l’île de Vancouver, était aussi prévu ce dimanche.

Peu après, toujours sur leur compte Twitter, les Snowbirds ont indiqué que les mauvaises conditions météo avaient retardé le décollage des appareils.

Officiellement connu sous le nom de 431eescadron de démonstration aérienne (431 EDA), les Snowbirds constituent la patrouille acrobatique officielle du Canada. Elle est basée sur la base militaire de Moose Jaw en Saskatchewan. La patrouille utilise le CT-114 Tutor pour ses spectacles. Elle a onze avions au total, neuf dans l’escadron principal et deux avions supplémentaires, utilisés par les coordinateurs de l’équipe.

En octobre dernier, un autre avion des Snowbirds s’était écrasé. Le Capitaine Kevin Domon-Grenier, originaire de Saint-Raymond de Portneuf au Québec, Snowbird 5, second centre-arrière, s’était éjecté de son avion avant la performance des Snowbirds à Atlanta cet après-midi. Le capitaine Domon-Grenier s’était alors rendu au sol sans blessures. L’avion s’est posé dans une zone inhabitée au sud du site et personne n’a été blessé.

Après une pause opérationnelle, les Snowbirds avaient repris leurs opérations à temps plein à partir de leur base d’appartenance en décembre de la même année.