La Défense lance les appels d’offres pour les infrastructures avant même le choix des chasseurs !

Infrastructure pour les futurs avions de chasse à la 3e Escadre Bagotville. [Défense Nationale]
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Alors que la pandémie de COVID-19 continue d’affecter les principaux secteurs de l’économie canadienne, la Défense, qui n’en continue pas moins à investir dans les grands projets d’infrastructure, a lancé cette semaine des appels d’offres pour des contrats de conception et de construction de nouvelles installations pour les avions de chasse à la 3e Escadre Bagotville et à la 4e Escadre Cold Lake, les deux principales bases d’opérations des avions chasseurs canadiens.

Cette infrastructure permettra l’exploitation et l’entretien à long terme des 88 nouveaux avions de chasse qui seront achetés pour l’Aviation royale canadienne (ARC) dans le cadre du Projet de capacité future en matière d’avions chasseurs (PCFAC).

Il pourrait sembler illogique d’ainsi lancer les appels d’offres pour les infrastructures avant le choix des chasseurs, mais le ministère de la Défense explique qu’ «En lançant dès maintenant un appel d’offres pour la construction d’une infrastructure pour les avions chasseurs, et ce, avant de choisir les futurs chasseurs, nous pouvons commencer les travaux nécessaires, quel que soit l’avion choisi. Ainsi, les deux escadres seront prêtes pour la livraison des premiers aéronefs.»

En outre, ajoute la Défense nationale «notre investissement dans la nouvelle installation de riposte rapide à Bagotville aidera le personnel de l’ARC à réagir rapidement en cas de menaces dans l’espace aérien de l’Amérique du Nord, contribuant ainsi à notre engagement envers le NORAD.»

Ces investissements dans l’infrastructure auront une incidence économique importante en Alberta et au Québec, souligne aussi la Défense nationale dans le communiqué annonçant le lancement des appels d’offres.

La Défense prévoit que ces contrats de construction combinés totaliseront plus de 500 millions $ et créeront plus de 900 emplois au cours des prochaines années. Elle prévoit attribuer le contrat de conception et de construction de l’installation pour les avions chasseurs de Cold Lake en août, suivi de celui de Bagotville en septembre 2020.

La Défense nationale vient également d’attribuer la partie conception d’un contrat de conception et de construction pour une installation de riposte rapide d’une valeur de 87 millions de dollars à la 3e Escadre Bagotville.

«Cette installation fournira au personnel de Bagotville l’infrastructure nécessaire lui permettant de se déployer plus rapidement, de planifier plus efficacement et d’entretenir les futurs avions chasseurs pour appuyer les missions du NORAD. Cet investissement témoigne de l’engagement de longue date du Canada envers notre alliance avec le NORAD, nos amis et alliés, et envers la protection de notre espace aérien.», conclut le ministère de la Défense, qui prévoit que la construction de cette installation créera environ 260 emplois au Québec.